Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-4 de 4)
Réfugiés juifs -- Suède -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
L'étang aux nénuphars : roman
[Paris] : T. Magnier, 2006.
231 p. ; 21 cm.
Steffi quitte son île, la famille d'accueil à laquelle elle s'était attachée, sa meilleure amie Vera ainsi que sa soeur Nelli pour faire son lycée dans la petite ville de Götenberg. Elle y est hébergée par les Södenberg, où elle revoit le séduisant Sven dont elle est tombée amoureuse l'été précédent. Si elle renoue avec le plaisir de la musique et du cinéma, son lot d'humiliations l'attend avec madame Södenberg qui la traite comme une domestique et son hautaine professeure d'allemand, partisane de l'idéologie hitlérienne, qui la prie de parler l'"allemand pur" et non la langue du peuple. Et Sven qui ne semble pas comprendre la grandeur des sentiments qu'elle éprouve à son égard... Steffi trouve la force de continuer grâce aux visites dans l'île et aux lettres que lui écrivent ses parents qui souffrent des mesures anti-juives décrétées en Autriche. -- Récit faisant suite à ##Une île trop loin##.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Une île trop loin : roman
Paris : T. Magnier, 2006
269 p.
En 1939, les nazis ont pris le pouvoir en Autriche et ont fait du pays une partie de l'Allemagne, retirant aux juifs tous leurs droits. En attendant que leurs parents reçoivent l'autorisation de partir pour l'Amérique, Stephanie (Steffi) et Eleonore (Nelli) sont prises en charge par une association suédoise qui leur trouve une famille d'accueil. Lors de leur arrivée dans la ville portuaire au rude climat, les deux fillettes sont séparées. Nelli, la plus jeune, s'adapte très vite: placée dans une famille accueillante, elle s'intègre rapidement aux autres enfants, apprend le suédois et se fait rapidement de nombreux amis. Steffi, elle, se sent incomprise par une mère adoptive austère, est assaillie par les souvenirs du passé, doit utiliser des cahiers d'école usagés et est difficilement acceptée par les autres élèves. Et voilà que ce qui devait n'être qu'une situation transitoire se prolonge... Un roman poignant et bien écrit abordant avec sensibilité les difficultés vécues par les enfants réfugiés. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Les profondeurs de la mer : roman
[Paris] : T. Magnier, 2006.
237 p. ; 21 cm.
Le séjour forcé de Steffi et Nelli en Suède se poursuit pour une troisième année. Steffi, élève douée mais pauvre, espère recevoir une bourse. Elle doit pour cela sauter une année. Une professeure propose de l'aider au cours de l'été. Pendant ce temps, les nouvelles de leurs parents, prisonniers au camp de Theresienstadt, se font de plus en plus rares, jusqu'à cette courte lettre, terrible, leur annonçant la mort de leur mère. Steffi et Nelli devront se montrer fortes et solidaires. -- Ce roman, le troisième de la série (qui doit en compter quatre) s'inscrit dans lignée des deux premiers tomes (##Une île trop loin## et ##L'île aux nénuphars##). Le parcours de l'adolescente juive est relaté avec finesse et sensibilité, ses soucis quotidiens se heurtant à la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Un roman très touchant. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Vers le large : roman
[Paris] : T. Magnier, 2006.
282 p. ; 21 cm.
Printemps 1945. Alors que la Suède résonne des chants et des cris d'allégresse célébrant la victoire des Alliés et la fin de la guerre, Steffi et Nelli ne peuvent s'empêcher d'avoir le coeur lourd au souvenir de leur mère, décédée deux ans plus tôt, et de leur père, qui, autant qu'elles le sachent, pourrait bien faire partie des millions de victimes qu'ont faits les camps de concentration nazis. Les deux jeunes femmes se font ainsi peu à peu à l'idée de s'installer de façon permanente en Suède: Nelli, treize ans bientôt, projette de suivre des cours de travaux ménagers alors que Steffi travaille d'arrache-pied afin d'achever son lycée et de gagner suffisamment d'argent pour entreprendre des études supérieures en médecine. Tout en entamant des recherches afin de retrouver leur père, Steffi revoit Sven, dont elle n'avait plus de nouvelles depuis quatre ans, mais dont l'entrain et le rêve de révolutionner le monde la séduisent toujours autant.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.