Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Pardonne-moi, Leonard Peacock : roman / Matthew Quick ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Fabienne Vidallet.
Auteur Quick, Matthew, 1973- auteur.
Éditeur Paris : Robert Laffont, [2015]
©2015
Notice 27 de 42
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection R
R (Robert Laffont (Firme))
Sujet français Récits initiatiques
Adolescents -- Comportement suicidaire -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Dépression -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Souvenir -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Mères et fils -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Description 315 pages ; 22 cm.
Note locale RA 2017-10-28
Note Traduction de: Forgive me, Leonard Peacock.
Résumé Léonard a 18 ans aujourd'hui. Il se lève ce matin avec la ferme intention de se suicider. Il a aussi une autre cible: Asher Beal, son ancien meilleur ami et dont il est désormais la tête de turc. Mais avant, il a quatre cadeaux à remettre à des personnes qui ont compté pour lui: son vieux voisin handicapé et cinéphile, son professeur d'histoire, son ami Baback, et celle qui aurait pu devenir sa petite amie. Tout au long de cette journée mémorable, on chemine aux cotés de Léonard; de nombreux flash-back, des notes de bas de page permettent de mieux comprendre les raisons de cette terrible décision. [SDM]
Critique Un récit dur et étrange sur un adolescent de notre époque, en passe de se suicider. Page après page, on suit ce jeune homme brillant, cynique et rebelle qui cache de lourds secrets. Ponctuée de dialogues intenses, l'histoire séduit autant qu'elle bouleverse. Outre le désir de suicide, divers thèmes sont abordés: le harcèlement, le rejet, le malaise adolescent, la volonté de meurtre, la culture. L'écriture est très fluide, le livre se lit à toute vitesse. Un petit bémol, les annotations parfois très longues en bas des pages alourdissent le récit. Ces digressions viennent casser le rythme de la lecture. [SDM]
Public cible J++ 4.
Note locale Ajouter au besoin le suffixe de public cible (TP, P, J ou ADO) à la cote exemplaire.
ISBN 9782221157657 (broché)
Autre titre Forgive me, Leonard Peacock. Français
   
   
   
 
 
   
   
Notice 27 de 42
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.