Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Vie urbaine -- Québec (Province) -- Montréal -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Félicité. 2, La grande ville : roman historique
Montréal : Hurtubise, 2012.
537 p. ; 23 cm.
Montréal, 1884 : la plus grande ville du Canada. À peine descendue du train, Félicité mesure tous les dangers de la métropole. Heureusement, un bon ange veille sur elle, incarné en une jolie blonde, Phébée. C'est comme une soeur tombée du ciel. Avec elle, l'institutrice déchue fait la connaissance d'une faune humaine bigarrée, de lieux plus ou moins licites, de plaisirs jusque-là inconnus pour elle et de nouvelles façons d'entrer en relation avec les autres.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Félicité. 3, Le salaire du péché : roman historique
Montréal : Hurtubise, 2012.
504 p. ; 23 cm.
Au printemps de 1885, la variole fait rage à Montréal. Cette maladie tue souvent, surtout des enfants, et marque à jamais le visage des survivants. Pourtant, il existe un vaccin. Certains médecins le présentent comme le seul bouclier contre la contagion; d’autres le rendent responsable de la maladie. Il y a aussi le clergé qui s’en mêle : Dieu seul accorde la santé ou la maladie, la vie ou la mort. La prétention des scientifiques de faire obstacle à la toute-puissance divine n’est-elle pas sacrilège ? Félicité et Phébée ne savent quelle attitude adopter et qui croire dans ce débat.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Félicité. 4, Une vie nouvelle : roman historique
Montréal : Hurtubise, 2013.
497 p. ; 23 cm.
1885. La variole continue de faire des victimes. Démoralisés par les milliers de morts et de survivants défigurés, les Montréalais cessent leur résistance. Les réfractaires sont traduits devant les tribunaux, les juges leur donnant le choix entre la vaccination immédiate ou une amende salée. Pourtant, Félicité et Phébée, maintenant qu'elles ne sont plus pensionnaires chez Vénérance, arrivent à faire abstraction de ce contexte affreux tellement leurs vies sont bouleversées. Phébée le sait, maintenant: Dieu lui interdit le bonheur.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.