Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAutres catalogues du RéseauAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Toutes les collections du Réseau des bibliothèques publiques de Montréal
   
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Psychothérapeutes -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Apprendre à mourir : la méthode Schopenhauer : roman
Paris : Galaade, 2005.
425 p. ; 22 cm.
Un éminent psychiatre de 65 ans, Julius Hertzfeld, toujours actif à San Francisco, est confronté à la nouvelle de sa mort prochaine. Il entre alors en contact avec l'un de ses anciens patients, son échec le plus patent, pour apprendre que ce dernier s'apprête lui-même, sous l'égide de Schopenhauer, à devenir psychothérapeute. Julius l'invite alors à le rejoindre dans le cadre de la dernière psychothérapie de groupe qu'il va diriger. Un roman érudit et dense, d'une riche humanité, sur les thèmes de la mort et du sens à donner à la vie. Lui-même psychothérapeute de renom, l'auteur aborde avec une précision quasi documentaire les circonstances d'une thérapie de groupe. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre numérique  
Le complexe de Trafalgar roman / [ressource électronique] :
Ottawa : Vermillon, janvier 2013.
1 ressource en ligne (237 p.).
Victor Boudreau a ouvert à Toronto un cabinet de psychothérapeute. Avec son épouse Helen, agente immobilière, il fréquente le gratin de la ville. L’instabilité du marché immobilier force Helen à envisager une autre carrière et Vic se réjouit, peut-être un peu trop vite, à l’idée de passer plus de temps avec sa femme.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.