Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Un lourd silence / Martine Latulippe.
Auteur Latulippe, Martine, 1971-
Éditeur Montréal : Québec Amérique, 2010.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Titan ; 89
Titan jeunesse ; 89
Genre Romans policiers
Sujet français Internet -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Crimes sexuels -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Photographies -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Gardiennes d'enfants -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Pornographie sur Internet -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Enfants dans la pornographie -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Pères -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Fait suite à A fleur de peau
Description 130, [3] p. ; 18 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Bibliographie Webographie: p. [133].
Résumé Tous les soirs, après l'école, Loulou garde le fils du voisin, monsieur Dubuc. Or, un soir, après avoir mis le garçonnet au lit, elle découvre, sur l'ordinateur de son employeur, que l'historique est truffé de liens vers des sites de pornographie infantile. Bouleversée, elle fait part de ses découvertes à ses meilleurs amis, Marie-Pierre et David, qui lui conseillent de rassembler des preuves plus concrètes avant d'accuser Dubuc et de s'assurer que ce dernier est bien le seul à se servir de l'ordinateur. Le lendemain, Loulou découvre que Dubuc a justement laissé sa session MSN ouverte. Ses soupçons sont d'ailleurs rapidement confirmés: un message provenant d'un certain TopMan ne tarde pas à rentrer, l'informant qu'il a du "bon stock". L'adolescente le prie de le lui envoyer, mais ferme rapidement la session en découvrant le contenu. Peu après, le mystérieux destinataire téléphone et, découvrant la supercherie, menace Loulou de faire de sa vie un enfer si elle fait part de ses découvertes à quiconque. Mais comment l'homme connaît-il son nom? Serait-ce quelqu'un qu'elle connaît?
Critique En dépit d'une amorce peu crédible (on peut supposer que les pédophiles sont d'ordinaire plus prudents et ne laissent pas leur matériel incriminant aussi facilement accessible) et de hasards un peu trop heureux, un court roman qui part d'un prétexte on ne peut plus louable: sensibiliser les jeunes au fléau sociétal que constitue la pédophilie infantile et les inciter à dénoncer les abuseurs autant que les internautes malveillants en contactant les organismes d'aide dont les coordonnées sont fournies à la fin de l'ouvrage. L'auteure évite adroitement les écueils du voyeurisme, se contentant de souligner que l'héroïne a découvert du matériel sexuel impliquant des enfants sans jamais le décrire. Elle démontre par ailleurs que les pédophiles ont souvent une vie de famille en apparence normale et que leur perversion n'est pas inscrite sur leur visage. La preuve: la chute, troublante, révèle que le père de Marie-Pierre, qui avait abandonné sa famille quelque temps auparavant, est le fameux TopMan. L'amour de Marie-Pierre et de David, ainsi que les préoccupations des adolescents dont le trio sera bientôt démantelé en raison du déménagement du jeune homme, ancrent quant à eux la trame dans un contexte très familier au jeune public tout en allégeant le propos. [SDM]
Public cible J+ 4.
ISBN 9782764407516 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  C LAT v.2  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.