Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La tendresse des crocodiles & l'ivresse du poulpe : deux aventures de Jeanne Picquigny / Fred Bernard.
Auteur Bernard, Fred, 1969-
Éditeur [Paris] : Casterman, 2012.
Notice 2 de 2
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Écritures
Écritures (Casterman (Firme))
Sujet français Bandes dessinées d'aventures.
Picquigny, Jeanne (Personnage fictif) -- Bandes dessinées.
Personnes disparues -- Bandes dessinées.
Pères et filles -- Bandes dessinées.
Afrique -- Bandes dessinées.
Alcool -- Trafic -- Bandes dessinées.
Cuba -- Bandes dessinées.
Description 348 p. : principalement des ill. ; 24 cm.
Résumé En 1921, Jeanne Picquigny part en Afrique à la recherche de son père disparu, le professeur Modest Picquigny, qui s'y était rendu pour filmer un animal rare, le Mokélé. Elle affrontera une nature dangereuse pour finalement découvrir son père malade. Témoigne d'une perception coloniale de l'Afrique. [SDM]
En 1922, Jeanne Picquigny apprend de Barberine Love Peacock qu'Eugène n'est pas mort dans un naufrage mais qu'il vivote à Cuba, entre contrebande d'alcool et révolution. Toutes deux partent aussitôt à sa recherche. Dans cette suite à ##La tendresse de crocodiles##, le récit d'aventures sur fond politique est mâtiné de tendresse, de fantaisie et d'humour. [SDM]
ISBN 9782203049017 (br.)
Autre titre Tendresse des crocodiles et l'ivresse du poulpe
Ivresse du poulpe
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Adultes - BD    JEANNE_PI BD  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 2 de 2
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.