Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Métro Baker Street / [texte de] Serena Blasco ; [illustrations de] Lucie Arnoux ; d'après le roman de Nancy Springer.
Auteur Blasco, Serena, auteur
Éditeur [Paris] : Jungle, [2019]
©2019
Notice 25 de 46
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Les enquêtes d'Enola Holmes ; 6
Blasco, Serena. Enquêtes d'Enola Holmes ; 6
Genre français Bandes dessinées policières
Adaptations en bandes dessinées
Sujet français Holmes, Enola (Personnage fictif) -- Bandes dessinées
Holmes, Sherlock (Personnage fictif) -- Bandes dessinées
Personnes disparues -- Bandes dessinées
Personnages dans la littérature -- Bandes dessinées
Enlèvement de femmes -- Bandes dessinées
Frères et soeurs -- Bandes dessinées
Mères et filles -- Bandes dessinées
Cryptographie -- Bandes dessinées
Réalisation de soi -- Bandes dessinées
Enlèvement (Droit pénal) -- Bandes dessinées
Codes secrets -- Bandes dessinées
Londres (Angleterre) -- Histoire -- 19e siècle -- Bandes dessinées
Grande-Bretagne -- Histoire -- 19e siècle -- Bandes dessinées
Collaboration Adaptation de (oeuvre): Springer, Nancy Case of the gypsy good-bye
Arnoux, Lucie, artiste
Description 57 pages : principalement des illustrations en couleur ; 31 cm.
Édition Première édition.
Résumé Londres, juillet 1889. Voilà près d'un an maintenant qu'Enola Holmes échappe à la vigilance de ses frères aînés grâce à ses savants déguisements ainsi qu'à la couverture que lui offre l'agence de détectives qu'elle a fondée en tant qu'assistante du fictif Dr Lagostin. La jeune femme voit ici débouler dans ses bureaux le duc Del Campo, qui réclame son aide afin de retrouver la trace de son épouse, lady Blanchefleur. Cette dernière s'est littéralement volatilisée sous les yeux de ses trois demoiselles d'honneur, qui ne l'ont plus revue après qu'elle ait aidé une vieille dame à descendre les escaliers menant au métro de Baker Street. Or, cette disparition n'est pas la seule énigme à laquelle Enola est ici confrontée. Sa route recroise en effet celle de son frère Sherlock, qui lui apprend qu'il a reçu un paquet de leur mère. Un paquet renfermant une scytale (une missive codée) qu'elle est la seule à pouvoir déchiffrer. La résolution de ces énigmes vaudra-t-elle enfin à Enola la reconnaissance de ses deux frères aînés, elle qui a largement prouvé qu'elle peut mener sa vie de manière intelligente et autonome? [SDM]
Critique Une adaptation réussie d'une intrigue entraînante et bien ficelée donnant à retrouver une jeune héroïne attachante, qui gagne en maturité et dont on apprécie non seulement la fougue, les idéaux, l'esprit aventurier et l'intelligence digne de celle du héros de Conan Doyle, mais également la quête d'indépendance et la soif d'émancipation, qui occupent une place prépondérante dans la saga. L'ambiance, les moeurs et les conditions sociales de l'Angleterre machiste de la fin de l'ère victorienne (marquée par le marxisme, la révolte qui émerge dans les quartiers ouvriers et la pauvreté) sont quant à eux bien reconstitués et invitent à découvrir depuis les premières loges la haute société et ses travers, les règles d'étiquette et les rudes conditions féminines. L'auteure donne également ici à découvrir une grande dame de la médecine, ainsi que le dénigrement dont les infirmières étaient victimes de la part des médecins pendant la guerre. Une lecture alerte, à la fois divertissante et enrichissante, qui mêle habilement suspense, psychologie et histoire. Le tout étant porté par de jolies aquarelles campant les protagonistes un brin naïfs et aux nez retroussés dans des décors réalistes auxquels une palette pastel et acidulée confère une atmosphère légèrement romantique et fantaisiste. L'album se clôt sur un "carnet secret" de six pages où sont consignées des notes et preuves amassées par l'héroïne au cours de son enquête. Si ce tome s'annonce comme le dernier de la série, l'auteure se laisse néanmoins une porte ouverte à de nouvelles aventures. [SDM]
Public cible E++J+ 5.
ISBN 9782822222969 (relié)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - BD    ENOLA_HOL v.6 BD J  RETOUR 22-01-03
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Nouveautés    RETOUR 21-11-02 FACTURÉ
 
 
 
   
   
Notice 25 de 46
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.