Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Ours blanc -- Chasse -- Fiction.

1

Livre  
Atiktak
Forcalquier : Le Sablier jeunesse, 2009.
33 p. : ill. en coul. ; 23 x 31 cm.
Aujourd'hui, l'inquiétude règne sur la banquise, car des hommes sont venus chasser à l'aube. Après avoir mis Atiktak à l'abri, sa maman ressort pour aller affronter les hommes. Pendant ce temps, Atiktak attend. Mais les jours passent et sa mère ne revient pas. Affamée et bouleversée, la jeune ourse sort de sa cachette et rencontre un grand ours qui la prend sous son aile. Malgré la gentillesse de ce dernier, Atiktak souffre de l'absence de sa mère. Une nuit, elle décide de partir à sa recherche... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Inuk Pituk
Laval : Éditions du Petit monde, 2009.
31 p. : ill. ; 21 x 26 cm.
Légende moderne voulant expliquer le respect que portent les Inuits à l'ours polaire et l'existence de la constellation de la Grande Ourse. Alors qu'il n'avait que huit ans, Inuk Pituk voulut prouver à son village qu'il pouvait lui aussi tuer un ours polaire. Il s'est rendu seul sur la banquise pour l'affronter, mais une tempête de neige l'en empêcha. Or tandis qu'il allait geler sous la neige, Aluk Nanook, l'ours blanc qu'il voulait combattre, le protégea en lui bâtissant un igloo et en lui offrant du poisson, le temps que sa jambe blessée guérisse et qu'il se réveille. Au matin, le père d'Inuk retrouva son fils sain et sauf, mais croyant devoir le protéger, a voulu tirer sur l'animal. Inuk l'en empêcha et fit se sauver Aluk par son cri. Plus tard, devenu chef, Inuk fut le seul Inuit à porter à son cou une dent d'ours polaire vivant. L'ancêtre de l'animal prit à son décès, en guise de reconnaissance aux humains, la forme d'une constellation célèbre pointant vers l'étoile Polaire. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.