Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Otages -- Fiction.

1

Livre  
H. B.
Paris : Sarbacane, c2003.
[25] p. : ill. en coul. ; 25 cm.
"Alors qu'il détient des enfants [de trois ans] en otage, alors que les pères et les mères de ces enfants sont rongés par l'angoisse et la peur que leurs enfants meurent, je pense à HB. Je n'arrive pas à voir un monstre en lui." (p. 9) Human Bomb, un homme cagoulé dont la ceinture-détonateur est reliée à quatre bombes qu'il peut déclencher à tout moment, séquestre depuis deux jours les enfants d'une maternelle avec leur institutrice. L'auteur suit l'événement fortement médiatisé, auquel il ajoute des extrapolations avec une empathie dérangeante pour ce criminel qu'il imagine malheureux, dérangé, voulant mourir parmi les enfants. Il lui semble, paradoxalement, qu'Eric Schmitt veuille "sauver" ces enfants, hormis six fillettes qu'il ne cède pas aux policiers, à qui il lit ##Blanche-Neige## et offre des cassettes pour passer le temps, avant qu'on ne l'empoisonne d'un somnifère et le tue à bout portant...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La sonnette du lapin
Paris : L'École des loisirs, 2008.
45 p. : ill. en coul. ; 19 cm.
Un lapin vient tout juste d'élire domicile dans un nouveau terrier. Or, aucun de ses voisins, du mulot ou du hérisson, n'a pris la peine de venir le saluer. Le voilà donc qui s'achète une magnifique sonnette, convaincu que cette dernière sera un incitatif à venir cogner à sa porte. Malheureusement, lorsque la sonnette retentit en pleine nuit, le lapin découvre que c'est le rusé renard qui a répondu à son appel et qu'il a bien l'intention de les dévorer tous, lui et ses voisins... -- Un récit empreint d'humour, en filigrane duquel est dispensée avec malice une leçon de prudence à l'intention des jeunes têtes blondes. Des dessins jaunes et brun au trait brouillon ajoutent à l'atmosphère oppressante de ce huis clos qui se termine sur une note heureuse, grâce au courage et au caractère bouillant de Madame Hérisson... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.