Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-12 de 12)
Orphelinats -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Ballerina
Paris : PKJ, [2016]
235 pages, 16 pages de planches non numérotées : illustrations en couleur ; 21 cm.
Novélisation du long métrage d'animation narrant les aventures de Félicie Lebraz, une jeune orpheline de onze ans qui rêve de devenir danseuse étoile à l'Opéra de Paris. Grâce à une invention mise au point par son ami Victor, elle s'évade un jour de son orphelinat breton et rejoint la capitale française, où un coup du sort lui permet de se faire passer pour l'impertinente bourgeoise Camille Le Haut dans la classe des petits rats. Or, son subterfuge sera découvert et l'héroïne devra faire preuve d'énormément de persévérance pour se tailler une place dans cet univers très rigide où les erreurs techniques ne sont pas permises. Pour y arriver, elle pourra toutefois compter non seulement sur l'aide d'Odette, une ancienne danseuse devenue femme de ménage, mais également sur la passion qui l'anime et qui fait défaut à Camille, dont le jeu manque cruellement d'émotion puisqu'elle ne danse que pour satisfaire les désirs de sa mère... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'enfance extraordinaire de Nicholas Benedict
Montrouge : Bayard jeunesse, 2014.
472 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le grillon : récit d'un enfant pirate
Paris : Didier jeunesse, c2013.
128 p. : carte ; 22 cm.
Tandis qu'il attend dans le couloir devant la porte du directeur de l'institut où il vit depuis deux ans, Mostéfa, un garçon aux origines coréennes, se remémore des pans de sa jeune enfance aux côtés des pirates somaliens qui ont tué ses parents. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Ma vie sens dessus dessous
[Paris] : Gallimard jeunesse, [2017]
215 pages : illustrations ; 21 cm.
Ira et Zac (Miracle et Zackery, de leurs vrais noms) ont toujours été trimballés d'une famille d'accueil à une autre. Miracle a neuf ans et son jeune frère en a sept. Leur assistante sociale, Anita, vient les chercher, car ils quittent Brenda et Alf pour se rendre à l'orphelinat, à la maison Skilly. Celle-ci date d'un siècle et elle est tenue par Mrs Clanch, sévère, mais bienveillante. Elle est aidée par Hortense, aux cuisines, et Silas, au jardin. L'action se déroule dans les années 1980, Miracle tient son journal et elle aime embellir son quotidien avec son imaginaire, en faisant des emprunts au domaine de la fantaisie. Or, après la découverte de la lettre de Glenda Hyacinthe et à la veille de partir avec son frère, en vacances, à la campagne, Ira commence à trouver que sa vie s'embellit d'elle-même. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Les malheurs de Millie Plume
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2013.
384 p. ; 18 cm.
Réédition. Millie Plume est une fillette intelligente au tempérament bien trempé. Abandonnée bébé à l'hôpital des Enfants Trouvés, elle raconte ici ses premières années de vie en campagne chez une nourrice affectueuse, ses relations avec ses nouveaux frères et soeurs, son retour à l'hôpital des Enfants Trouvés, où elle apprendra la solitude et la dureté des religieuses, et finalement sa fugue pour retrouver sa mère qu'elle croit être la belle écuyère d'un cirque ambulant... [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Miss Peregrine et les enfants particuliers. [1]
Montrouge : Bayard jeunesse, 2012.
443 p. : ill. ; 21 cm.
L'enfance de Jacob a été bercée par les fabuleuses histoires que lui racontait son grand-père, Abraham Portman. Ce dernier affirmait avoir grandi sur une île enchantée, dans un orphelinat tenu par un faucon fumeur de pipe qui protégeait ses jeunes pensionnaires des monstres lancés à leurs trousses. Monstres qui en voulaient à leurs talents particuliers, voire surnaturels. Lorsque son père lui explique que les récits de son papi étaient en fait des versions enjolivées d'une enfance cauchemardesque au cours de laquelle il avait été contraint de quitter sa famille polonaise et d'intégrer un orphelinat du pays de Galles afin d'échapper aux nazis, Jacob se sent trahi. Or, des années plus tard, la réalité le rattrape. Un soir, son grand-père l'appelle à l'aide, convaincu qu'il est de nouveau poursuivi par les monstres de son enfance. Lorsqu'il arrive sur place, Jacob voit une effroyable créature s'enfuir sous ses yeux tandis qu'Abraham, gravement blessé, utilise ses dernières forces afin de lui murmurer de se rendre sur l'île enchantée: "Trouve l'oiseau. Dans la boucle. De l'autre côté de la tombe du vieux. Le 3 septembre 1940." (p. 39). Alors que tous craignent pour sa santé mentale, l'adolescent de 16 ans décide d'honorer les dernières volontés de son aïeul et entame (avec son père) un périple jusqu'à l'orphelinat en ruines de Miss Peregrine Faucon, qui lui révèle que, parfois, la réalité dépasse la fiction...



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Miss Peregrine et les enfants particuliers. 2, Hollow city
Montrouge : Bayard jeunesse, 2014.
509 p. : ill. ; 21 cm.
3 septembre 1940. Jakob et les enfants particuliers sont désemparés: bien qu'ils aient réussi à arracher Miss Peregrine aux griffes des Estres, ces derniers ont administré à leur directrice un poison qui l'empêche de reprendre son apparence humaine. Or, si une Ombrune ne lui administre pas l'antidote requis dans les trois jours, elle sera condamnée à errer à jamais sous sa forme d'oiseau. La peur au ventre, les jeunes héros fuient donc l'île magique qui constituait leur seul refuge et gagnent le pays de Galles, ravagé par la Seconde Guerre mondiale. En échappant de peu aux terribles créatures lancées à leur poursuite, les jeunes voyageurs font irruption dans une boucle temporelle où une étrange ménagerie, issue de croisements animaliers biscornus, leur apprend que Miss Wren, la seule Ombrune encore en liberté, a regagné Londres afin d'aller sauver ses congénères, que les Sépulcreux ont emprisonnées dans des boucles temporelles punitives. La petite bande aura besoin des pouvoirs particuliers de chacun de ses membres afin d'affronter les terribles créatures prêtes à tout pour s'approprier leurs dons. Ce qui ne les empêchent pas de mettre à profit ces derniers en apportant de l'aide aux victimes qu'ils découvrent dans les ruines fumantes de la capitale...



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Nina Volkovitch. 1, La lignée
Saint-Herblain : Gulf Stream, 2012.
220 p. ; 22 cm.
Premier tome d'une trilogie mettant en scène l'étonnante destinée de Nina Volkovitch qui, à 15 ans (bien qu'elle n'en paraisse que 12), prépare son évasion de l'orphelinat de Karakievo où les autorités l'ont faite enfermée en raison de la dissidence de ses parents au régime communiste de Staline. Sa mère, conservatrice d'un musée a été envoyée dans un goulag en Sibérie parce qu'elle refusait de dénoncer les courants modernes, dits dégénérés, des artistes occidentaux, comme celui des impressionnistes français. Elle laisse cependant à sa fille des indices qui pourront la sauver. Or, pour parvenir à s'enfuir, l'adolescente doit d'abord décrypter ce code contenu dans une série de cartes postales que lui confie une enseignante secrètement dissidente. De plus, en tant que descendante d'une illustre famille détentrice d'immenses pouvoirs, l'intelligente adolescente, aussi dotée de talents artistiques, s'apprête à découvrir, munie de sa précieuse poupée, qu'elle est peut-être un des maillons importants de la résistance à la dictature de Staline. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Les orphelines d'Abbey Road. 1, Le diable vert
Paris : L'École des loisirs, 2013.
281 p. ; 22 cm.
Réédition. Depuis la disparition de ses parents, Joy vit dans un orphelinat tenu par des religieuses, et placé sous la protection de sa bienfaitrice, Lady Bartropp. Les pensionnaires acceptent différemment leur sort, selon les souvenirs familiaux qu'elles peuvent avoir. Certaines ont été abandonnées bébés, d'autres ont perdu leurs parents très jeunes, mais s'en rappellent encore, d'autres ont fui un enfer familial. Toutes cherchent à combler ses manques affectifs face à la dure discipline imposée par les nonnes, adeptes de la punition et de la privation de desserts. Un jour, le fantastique fait irruption dans leur vie monotone avec la découverte d'un souterrain sous l'autel de l'abbaye. La joyeuse Prudence s'aventure seule dans une galerie et va en ressortir avec une brûlure au bras qui la plonge dans un état comateux. Amorphe, elle semble avoir perdu toute envie de vivre. Ses amies vont tout faire pour la sauver. Elles vont et viennent, se dissimulent et osent, se constituant ainsi un espace de confidences et de liberté. Joy, Margarita et bientôt l'excentrique Ginger vont trouver un moyen de soigner leur amie. Ginger parvient en effet à pénétrer une autre réalité, le royaume d'Alvénir, en lequel une source magique coule. [SDM]



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Les orphelines d'Abbey Road. 2, Le monde d'Alvénir
Paris : L'École des loisirs, 2013.
299 p. ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Le surnatureur. 1, L'orphelinat du bout du monde
Toulouse : Milan, 2009.
249 p. ; 23 cm.
L'orphelinat Crésus, un secret bien gardé qui ne figure sur aucune carte officielle et qui est caché aux yeux du monde par une forêt touffue, n'accueille en son sein que de riches héritiers. C'est cet établissement qu'intègre Alexandre Legrand lorsque ses parents périssent soi-disant dans un écrasement d'avion. Or, l'adolescent ne croit pas un instant à ce décès: les corps n'ont pas été retrouvés et la prestigieuse entreprise d'appareillage sophistiqué pour handicapés dont ils étaient les propriétaires suscitait bien des convoitises.



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Thornhill
[Arles] : Rouergue, [2019]
533 pages : illustrations ; 22 cm.
Février 1982. Mary, jeune adolescente atteinte de mutisme sélectif, est terrifiée par le retour d'une pensionnaire de l'orphelinat de Thornill. Une pensionnaire dont la seule évocation la fait trembler de tous ses membres, à un point tel qu'elle n'ose même pas prononcer son nom dans son journal intime. Car, sous ses boucles blondes, ses yeux bleus et ses sourires enjôleurs, cette soi-disant princesse dissimule une âme sombre et mesquine. Boum. Boum. Boum. La peste transforme en effet les nuits de Mary en de véritables cauchemars en se glissant jusqu'à la porte de la chambre qu'elle occupe en hauteur de l'orphelinat, puis en grattant, griffant et tambourinant sur le bois pour la tenir éveillée. Ceci sans compter qu'elle a fait de sa vie scolaire un enfer en se moquant d'elle et en la harcelant avec sa bande de chipies. De jour comme de nuit, Mary se replie donc sur elle-même et évite tout contact avec les autres, ne trouvant du réconfort qu'auprès de la cuisinière, qu'elle visite furtivement, ainsi que des centaines de figurines qu'elle fabrique pour passer le temps. Sans oublier le jardin, dont elle a fait son refuge en hommage au livre de Frances Hodgson Burnett qu'elle adore. Mars 2017. Ella vient d'emménager avec son père dans une demeure jouxtant l'orphelinat désormais abandonné et cerné de barbelés, que l'on dit hanté. Profondément éprouvée par l'absence de sa mère décédée prématurément et de son père extrêmement pris par son travail, la jeune fille de treize ans a tout le loisir d'aller explorer le manoir interdit, qui a piqué sa curiosité depuis qu'elle a aperçu une jeune fille blonde dans ses jardins envahis par la végétation, où elle ne tarde pas à faire d'étranges découvertes... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.