Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-5 de 5)
Orient -- Fiction

1

Livre  
Azur & Asmar
Paris : Nathan, c2006.
36 p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Azur, blond aux yeux bleus, fils d'un châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils d'une nourrice, sont élevés comme deux frères par Jénane, mère d'Asmar. Un jour, le châtelain sépare brutalement son fils de cette famille et chasse celle-ci. Devenu grand, Azur est toujours imprégné par la légende que lui racontait Jénane à propos de la Fée des Djinns. Il est d'ailleurs bien décidé à aller dans le pays de celle qui fut sa mère pour délivrer la fée. Après quelques péripéties, le jeune homme retrouve son ancienne nourrice, devenue une riche marchande. Ses deux fils sont enfin réunis, mais comme toujours, ils ont le même projet: retrouver la princesse. Malgré leur rivalité, au cours de leur expédition, Azur et Asmar s'entraideront pour franchir les obstacles...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Azur & Asmar
Paris : Nathan, c2006.
70 p. : ill. en coul. ; 26 x 31 cm.
Azur, blond aux yeux bleus, fils d'un châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils d'une nourrice, sont élevés comme deux frères par Jénane, mère d'Asmar. Un jour, le châtelain sépare brutalement son fils de cette famille et chasse celle-ci. Devenu grand, Azur est toujours imprégné par la légende que lui racontait Jénane à propos de la Fée des Djinns. Il est d'ailleurs bien décidé à aller dans le pays de celle qui fut sa mère pour délivrer la fée. Après quelques péripéties, le jeune homme retrouve son ancienne nourrice, devenue une riche marchande. Ses deux fils sont enfin réunis, mais comme toujours, ils ont le même projet: retrouver la princesse. Malgré leur rivalité, au cours de leur expédition, Azur et Asmar s'entraideront pour franchir les obstacles...



Afficher la fiche complète

3

Livre  
La cachette magique d'Ahram Waoune
Arles : Actes Sud junior, 1998.
47 p. : ill. en coul. ; 28 cm.
Ali Gibran est un riche marchand, bon et généreux. Un jour, il vient en aide à un vieil homme dans le désert. Celui-ci lui confie, avant de mourir, le secret de la cachette magique du prophète Ahram Waoune. Ce secret devient sa plus grande richesse car il permet de découvrir le coeur des hommes et de disparaître aux yeux des mauvais. Un récit empreint de sagesse. De très belles illustrations dans l'esprit du texte. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Multi supports  
Princesses d'Orient / [ensemble multi-supports]
Paris : Oskar jeunesse, c2006.
1 livre (47 p.) et 1 disque compact (55 min, 38 s)
Présente quatre contes de princesses d'Orient: Un cadeau pour Cléopâtre, Empoisonnement à la cour du pharaon, Amitié secrète au palais, Le mystérieux cavalier noir. Ces contes sont accompagnés de portraits de Cléopâtre, Néfertiti, Tz'u-hsi et Schéhérazade ainsi que de reportages documentaires sur l'Égypte ancienne (les pyramides, les momies), la Chine (la Cité interdite) et le Moyen-Orient (les caravanes du désert, le souk). [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Le roi des trois Orients
[Voisins-le-Bretonneux] : Rue du monde, 2006.
47 p. : ill. en coul. ; 35 cm.
Savants, musiciens, bêtes, paysans, vignerons, princes, etc., bien que parlant des langues différentes, composent cet immense cortège surnommé la Grande Ambassade, qui, de saison en saison, de pays en pays, chemine afin de rendre hommage au Roi des Trois Orients, qui règne à l'autre bout du monde. Dans les montagnes glaciales ou le désert où plombe le soleil, les amours se nouent, des enfants naissent, des vieillards meurent, mais tous se serrent les coudes afin d'aller de l'avant. Une fois arrivés à destination, la procession s'étonne de ne voir aucun temple érigé à la gloire du grand souverain, qui leur explique que la paix, "la sagesse des arbres, les promenades nocturnes, le bruit feutré de l'écriture (p. 41), le récit des aventures que consentent à lui faire ses visiteurs, etc., constituent sa véritable richesse. Car "il n'y a pas de petite vie [...]. Toute parole vient de plus loin que soi: chacun de nous est un ambassadeur." (p. 45)



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.