Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-6 de 6)
Orages -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
David et l'orage
Saint-Lambert : Dominique et compagnie, 2003.
40 p. : ill. en coul. ; 18 cm.
David doit aller se coucher mais prend tout son temps, car l'orage gronde. Quel soulagement quand Esther propose de monter dans la chambre de David pour admirer le spectacle des éclairs! Ensuite son père donne des explications sur l'orage et l'électricité, et même si David ne comprend pas tout, il est rassuré. Pas pour longtemps toutefois, car lorsque tout le monde est au lit, voilà qu'un bruit énorme s'abat sur la maison. David, apeuré, croit voir un étrange monstre à sa fenêtre. Il n'ose même pas crier! Le lendemain matin, surprise: une grosse branche est tombée sur le toit, juste au-dessus de la chambre de David! Ouf! -- Après la peur des monstres de la forêt et celle des chiens, François Gravel aborde la peur des orages. La trame est bien construite, accompagnée des illustrations expressives de Pratt. Texte et image se partagent équitablement l'espace. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Ève et le poney perdu
Toronto, Ontario : Scholastic, [2018]
72 pages : illustrations en couleur ; 20 cm.
Roman s'insérant dans une série abondamment illustrée proposant de suivre les aventures d'Ève Petit-Duc, une petite femelle hibou humanisée. Dans cet épisode: l'héroïne et ses camarades de classe s'apprêtent à prêter le Serment des hiboux, par lequel ils s'engageront à respecter leur promesse d'être toujours courageux, sages et gentils envers les autres habitants de la forêt, dont ils sont les gardiens. Or, avant de ce faire, ils doivent accomplir une action démontrant qu'ils comprennent bien l'importance de leur engagement. Après avoir tardé à trouver une idée de projet, Ève décide de devenir patrouilleuse de tempête et de s'assurer que tout le monde est prêt à affronter le gros orage qui s'annonce. Après avoir posé des affiches d'alerte, elle entreprend de voler au secours d'un poney égaré, mais se retrouve prisonnière de la tempête avec lui. Alors qu'elle tremble elle-même de peur et ne fait pas preuve d'autant de courage qu'elle l'aurait voulu en se faisant réconforter par son nouvel ami (qu'elle a tout de même conduit à l'abri dans une grotte), l'héroïne craint d'avoir tout raté et se demande si elle est vraiment prête à prêter le serment. Tous la rassurent toutefois en lui rappelant que les choses ne se passent pas toujours comme prévu et que l'important est d'avoir bon coeur. Les témoignages se succèdent par ailleurs afin de lui démontrer qu'elle a véritablement aidé plusieurs habitants contrairement à ce qu'elle croit. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Justine et Sofia au pays des bleuets : un roman
Saint-Lambert : Soulières, 2010.
81 p. : ill. ; 18 cm.
De retour du voyage qui lui a permis de se familiariser avec la culture de Sofia, Justine entreprend à son tour de faire découvrir à son amie le petit coin de pays dont elle est originaire. C'est par le biais de la correspondance qu'entretient la jeune immigrante avec sa mère, nouvellement installée au Québec, ainsi qu'avec ses grands-parents, qui sont toujours en Serbie, que le lecteur découvre les événements marquants des vacances que les deux fillettes passent dans un chalet du lac Saint-Jean: l'immensité des paysages abritant une faune diversifiée, les baignades à la plage, les kayaks inventés par les Inuits, les histoires racontées au coin du feu, la cueillette de bleuets, l'exploration d'une île sauvage, l'initiation au slam ou encore le violent orage qui les force à trouver refuge dans une grotte.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Noémie. 22, Les 22 fins du monde!
Montréal : Québec Amérique, 2012.
210 p. : ill. ; 18 cm.
Ce jeudi a une saveur apocalyptique pour Noémie et ses parents! Parce que le nouveau réveille-matin n'a pas sonné à temps et que sa maman, hors d'elle, a tenté de le faire disparaître dans la cuvette des toilettes, la matinée commence en effet avec une salle de bain complètement inondée! Puis, lorsque vient le temps de partir pour l'école, la fillette constate qu'une pluie torrentielle fait rage à l'extérieur. Un orage d'une telle intensité que même sa grand-maman Lumbago en tremble de peur! Tellement qu'une fois arrivée à destination, elle doit aller se reposer à l'infirmerie le temps que les battements de son coeur reprennent leur rythme normal! Folle d'inquiétude, Noémie rejoint quant à elle sa classe pour découvrir que la maîtresse a une extinction de voix et qu'elle est remplacée par un suppléant d'un ennui mortel. Et ce n'est que le début d'une journée jalonnée de catastrophes qui se succèdent à un rythme effréné et qui ont pour la plupart un rapport avec l'eau. Ceci à un point tel que l'imaginative fillette en vient à se demander si les "intraterrestres liquides" ne seraient pas derrière tout cela...



Afficher la fiche complète

5

Livre  
L'orage du petit géant
Montréal : Québec Amérique jeunesse, c2001.
63 p. : ill. ; 18 cm.
Il pleut. Les parents de Sylvain, le petit géant, le bordent, espérant ne pas être réveillés en pleine nuit. Sylvain fait un cauchemar. Il appelle en vain. Pas de réponse. Il se lève. L'eau tombe dans un seau, sur sa tête. Il passe d'une pièce à l'autre, d'un cauchemar à l'autre jusqu'à ce qu'il entende ses parents. Le toit coule de partout. Cette fois-ci, ses parents couchent dans son lit, le leur étant trempé.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
La plus longue nuit
Ville-Marie : Z'ailées, 2011.
104 p. ; 18 cm.
Tous les élèves de la classe sont emballés lorsque madame Caroline propose de passer la nuit dans le petit bois derrière l'école. Tous, à l'exception de Julien, qui se débat avec de multiples phobies. Et voilà que ses copains décident de quitter la tente et de se mettre à la recherche de la cabane du vieux fou de Desharnais qui, selon la rumeur, n'apparaîtrait que la nuit. Quelques heures plus tard, ne voyant pas ses copains rentrer, Julien décide de prendre son courage à deux mains et de partir à leur recherche. L'orage se lève et obscurcit davantage la nuit dont tous ne sortiront pas indemnes...



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.