Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Trafic / Norah McClintock ; traduit de l'anglais par Claudine Vivier.
Auteur McClintock, Norah
Éditeur Montréal : Hurtubise, 2011.
Notice 28 de 29
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre Romans policiers
Sujet français Hunter, Robyn (Personnage fictif) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Immigrants clandestins -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Contrebande -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Oiseaux -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Animaux -- Protection -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Accidents de la route -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Meurtre -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Trafic de migrants -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Triades (Gangs) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Description 245 p. ; 19 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Résumé Robyn est convaincue que Nick est enfin revenu dans le droit chemin, lui qui partage désormais son temps entre ses études et un petit boulot dans un établissement de restauration rapide. C'est donc avec un bonheur immense qu'elle accepte de passer avec lui sa fin de semaine de congé. Or, l'inquiétude la gagne lorsqu'elle remarque que Nick arbore une vilaine marque violacée au cou et qu'il semble constamment sur ses gardes, scrutant chacun des passants qui croisent leur route. D'ailleurs, pourquoi a-t-il choisi le quartier chinois comme cadre de leur balade romantique alors qu'elle s'y est fait voler son sac à dos et qu'un homme y a été assassiné quelques jours plus tôt? Les autorités policières sont convaincues que ce meurtre est lié d'une quelconque façon au conteneur abritant les cadavres de 19 immigrants clandestins qui a été retrouvé sur les quais du port. Dix-neuf victimes ayant été abusées par les Têtes de serpent, ces passeurs pratiquant le trafic d'êtres humains. On ignore par ailleurs toujours ce que sont devenues les trente sans-papiers ayant survécu au périple effectué dans des conditions inhumaines... Lorsqu'elle remarque que Nick procède en catimini à des échanges avec les commerçants chez lesquels ils se rendent, Robyn craint que son amoureux ne se soit une fois encore fourré dans le pétrin. Et son inquiétude est renforcée lorsque le jeune homme est renversé par une voiture dans des circonstances suspectes quelques heures plus tard...
Critique Un nouveau suspense psychologique mené de main de maître qui permet de renouer avec des protagonistes magnifiquement campés et nuancés, issus de milieux sociaux très variés, qui offrent de très beaux portraits d'une jeunesse socialement engagée, à l'instar des acteurs secondaires que sont Morgan et Billy, deux grands copains de Robyn, qui ont mis sur pied un refuge pour les volatiles blessés dans le centre-ville. La narration assumée par Robyn favorise sans contredit la plongée du lecteur au coeur des événements de cette intrigue policière complexe, dont les multiples ramifications se rejoignent adroitement au gré d'un suspense allant crescendo jusqu'au dénouement final. Plus qu'un policier captivant, c'est également un état des lieux poignants de l'immigration clandestine qui s'esquisse au fil des pages, l'auteure nous donnant à partager le triste sort réservé à ces hommes et ces femmes en quête d'un monde meilleur qui sont abusés par des hommes cupides et sans scrupules. Une autre grande réussite de McClintock que ce récit crédible et bien rythmé qui offre de multiples niveaux de lecture et qui est fort bien ancré dans la réalité. [SDM]
Public cible J 5.
Titre original Nothing to lose.
Note locale Collection pour tous
Liaison Version numérique: McClintock, Norah. Trafic. Montréal : Hurtubise, septembre 2011 9782896475865
ISBN 9782896474592 (br.)
   
   
   
 
 
   
   
Notice 28 de 29
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.