Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Ojibwa (Indiens) -- Fiction

1

Livre  
Je ne suis pas un numéro
Toronto, Ontario : Éditions Scholastic, [2017]
32 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 28 cm.
Irene Courchie habite la Réserve de Nipissing avec ses parents. Un matin, l'agent des Indiens se présente et annonce aux parents qu'Irene et ses deux frères sont désormais en âge d'aller au pensionnat et qu'il n'y a aucun refus possible, sous peine d'emprisonnement. La mère d'Irene lui demande de ne pas oublier ses origines. Durant l'année qu'elle passe au pensionnat, elle est séparée de ses frères. Après lui avoir remis un uniforme et lui avoir coupé les cheveux de manière humiliante, soeur Mary lui donne, pour nom, un numéro. Lorsqu'elle ose parler sa langue naturelle, elle est brutalement punie, car toute sa culture maternelle évoque, pour soeur Mary, le démon. L'année est passée dans la crainte des punitions et faite de prières assidues, de corvées, d'études... Durant les vacances d'été, Irene passe aux aveux et son père décide de cacher ses enfants. Alors, il ment à l'agent des Indiens pour éviter que ses enfants y retournent. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
La naissance du capteur de rêves
Paris, France : Auzou, [2017]
25 pages : illustrations en couleur ; 23 cm.
Petit conte présenté sous la forme d'un album où Isah, un jeune chasseur Ojibwé, part dans la forêt, muni de son arc et de ses flèches, afin de capturer un peu de gibier pour la tribu qui a été éprouvée par un rude hiver. Il y rencontre un vieillard accroupi près d'un feu, d'étranges formes étant dessinées à ses pieds. Celui-ci dit qu'il sera bientôt le maître du monde et que si quelqu'un ose s'approcher des signes tracés sur le sol, il lui jettera une terrible malédiction. Néanmoins, la nuit venue, le jeune homme efface les symboles magiques, convaincu qu'ainsi, le monde restera libre. Or, il se met à faire d'horribles cauchemars, tandis que la tribu n'arrive toujours pas à trouver de quoi manger. Une nuit, il est cependant visité par grand-mère araignée, qui lui indique comment fabriquer un capteur de rêves. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.