Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Maløk / [texte de] Gilles Baum ; [illustrations de] Rémi Saillard.
Auteur Baum, 1975- auteur
Éditeur Vanves : Gautier-Languereau, [2019]
©2019
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Genre Livres à grand format
Sujet français Marchés -- Fiction
Couples -- Fiction
Pauvreté -- Fiction
Fermes -- Fiction
Dragons -- Oeufs -- Fiction
Persévérance -- Fiction
Courage -- Fiction
Bonté -- Fiction
Animaux -- Protection -- Fiction
Collaboration Saillard, Rémi, illustrateur
Description 33 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 35 cm.
Résumé Gulnar et Løna sont fébriles en se rendant à la grande foire aux dragons du royaume d'Øya, car ils ont besoin d'une aide pour s'occuper de la ferme qu'ils viennent d'acquérir. En effet, une créature cracheuse de feu pourrait labourer les champs, cuire les repas, faciliter les voyages et les courriers en plus de s'occuper du bébé qu'ils espèrent avoir. Or, les bons dragons sont hors de prix et, avec leur maigre bourse, le couple ne peut s'offrir qu'un oeuf de lycpus vendu par le marchand Adaamar. Il veille ainsi sur le petit tout en travaillant fort pour déboiser la forêt et construire la grange, mais lorsque la coquille craque, un dragonneau famélique, à l'aile atrophiée et à la patte folle, en sort. Gulnar et Løna sont atterrés, mais ils s'évertuent, avec beaucoup patience et d'amour, à intégrer le dénommé Maløk dans leur famille. [SDM]
Critique Un long conte se déroulant dans une contrée merveilleuse aux accents futuristes, où un mode de vie rural est de mise, alors que la survie du couple dépend entièrement de leur ferme. Les faiblesses de Maløk signifient qu'ils devront redoubler d'effort pour compléter son travail, mais aucun des trois personnages ne baisse jamais les bras. Aussi quand Gulnar reçoit une lettre du marchand lui demandant s'il veut faire un échange, il répond que le dragonneau est parfait. Cette affection qui les unit peut ainsi rappeler celle que des parents éprouvent pour leur enfant handicapé, dont les progrès et la dévotion inspirent la fierté. Les peintures au fini brossé se mêlent à des collages de synthèse pour créer des tableaux à mi-chemin entre le réalisme champêtre et l'expressionnisme. [SDM]
Public cible E+ 4.
ISBN 9782017086987 (relié)
   
   
   
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.