Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Nazisme -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Anton
Montrouge : Bayard jeunesse, 2010.
215 p. ; 20 cm.
Allemagne nazie, de 1938 à 1943. Des suites d'un accident subi en bas âge, Anton garde des séquelles qui l'empêcheront de se développer, de parler normalement et d'écrire de la main droite. Or, dans l'Allemagne nazie du Troisième Reich, un allemand doit écrire de la main droite. L'endoctrinement que nourrit le projet du Führer pousse à ostraciser les infirmes au même titre que les Juifs. Tout être considéré inférieur est menacé d'élimination. Les parents d'Anton, qui n'adhèrent pas à ces idées, craignent qu'on leur enlève leur fils. Ils multiplient les efforts pour qu'il s'instruise au même titre que ses frères et soeurs. Anton démontre d'étonnantes capacités en dessin et en mathématiques. Or, la méchanceté de certains déjà enrôlés dans les Jeunesses hitlériennes ou dans les rangs du parti nazi, ainsi que le fanatisme dont font preuve des adultes malveillants, entravent souvent leur démarche. Voyant disparaître tour à tour des enfants (dont leur petit voisin trisomique) et amis, la méfiance et l'inquiétude se mêlent bientôt à la peur de ne jamais survivre à ce cauchemar duquel ils doivent se terrer tout en répondant aux inlassables, mais combien justes, questions de cet enfant d'exception. -- Inspiré d'une histoire vraie, un roman bouleversant, parfois très triste et dur, qui révèle l'horreur de l'entreprise du Führer sous la loupe du destin d'un enfant handicapé qu'on doit cacher pour qu'il survive. On y révèle, dans un style hachuré, la force du couple qui lutte contre l'endoctrinement de ses enfants et louvoie avec rigueur et moralité entre les obstacles pour sauver de cet enfant dit "inférieur". Ce dernier fut un des rares handicapés à survivre à la politique d'élimination du régime nazi. Une postface d'Ernst Klee, spécialiste de la question de l'eugénisme dont l'oeuvre a été récompensée du Geschwister-Scholl-Preis, un prix littéraire allemand nommé en l'hommage de résistants au nazisme, conclut le récit. De 13 à 15 ans. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Swing à Berlin
Montrouge : Bayard jeunesse, 2012.
274 p. ; 20 cm.
Allemagne, 1942. Pour remonter le moral des troupes allemandes ainsi que celui de la population, le ministre de la Propagande du gouvernement nazi, Joseph Goebbels, commande à Wilhem Dussander, un musicien de jazz dans la soixantaine, de créer un orchestre de "musique de danse accentuée rythmiquement" qui pourra divertir la population et alléger l'atmosphère qui commence à sérieusement s'assombrir en Allemagne. Or, Dussander est difficile et amer face à cette commande qui va à l'encontre de ses positions politiques. Ayant vu des membres de son ancien groupe se faire arrêter pour avoir joué de la "musique dégénérée", il parcourt l'Allemagne sans fléchir aux recommandations de Müller, un fonctionnaire nazi, aussi zélé que glacial. C'est après de nombreux rejets, que Dussander accepte cependant de prendre sous son aile et dans sa demeure de jeunes musiciens trouvés souvent par hasard et répondant à ses critères musicaux. C'est ainsi qu'en deux mois seulement, Ruppert, un pianiste au physique délicat, Max, un fougueux saxophoniste élevé au son de la musique noire, Hermann, un contrebassiste issu des jeunesses hitlériennes et Thomas, un batteur créatif sorti des rues, se réuniront sous sa gouverne pour former un quatuor qui swingue mais qui bouscule aussi l'ordre établi. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.