Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Blaireau et Putois / Amy Timberlake ; illustré par Jon Klassen ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Léonard.
Auteur Timberlake, Amy, auteur
Éditeur Paris : Albin Michel jeunesse, [2022]
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Sujet français Géologues -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Roches -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Habitations -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Colocataires -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Différence (Philosophie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Préjugés -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Changement (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Méchanceté -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Excuses (Regret) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Partage -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Amitié -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Blaireaux -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Moufettes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Poules -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Genre français Romans animaliers
Collaboration Klassen, Jon, illustrateur
Description 154 pages : illustrations (certaines en couleur) ; 21 cm.
Note Traduction de: Skunk and Badger.
Résumé Blaireau est un scientifique spécialisé dans les roches et minéraux. Grâce à Tante Lula, qui lui a évité un gouffre financier en lui proposant d'installer son laboratoire dans sa maison de grès brun, il consacre son existence entière à son Important Travail de Recherche, observant une routine dont il ne déroge jamais. Son quotidien calme, morne et solitaire est toutefois profondément bouleversé lorsque sa tante lui demande d'accueillir un colocataire: Putois, pauvre victime des préjugés traditionnellement associés à son espèce mal-aimée et malodorante. Blaireau réserve d'ailleurs un accueil très irrespectueux à son hôte, qu'il tente de confiner dans un placard. Mais, Putois sait prendre sa place et s'avère être un colocataire rêveur, cultivé, curieux, optimiste, sociable et très habile cuisinier. Blaireau se laisse d'ailleurs amadouer par les copieux repas qu'il lui concocte... même s'il doit en échange laver la vaisselle et ranger la cuisine inévitablement sens dessus dessous. L'harmonie qui s'installe peu à peu fait bientôt regretter à Blaireau d'avoir écrit à Tante Lula pour qu'elle le débarrasse de cet intrus, mais rien ne va plus lorsque Putois invite tous les poulets du quartier à faire la fête à la maison et qu'il se sert de son célèbre mécanisme de défense pour faire fuir un dangereux prédateur. Fou de colère, Blaireau prononce un mot de trop. Un mot vexatoire, qui le débarrasse de son visiteur encombrant, dont il ne tarde pourtant pas à regretter la présence. Est-il trop tard pour réparer ses torts? [SDM]
Critique Un roman animalier fantaisiste, drôle et touchant, qui prône l'ouverture aux autres et à la différence, dénonce les préjugés et les amalgames dangereux, met en garde contre les passions trop envahissantes, souligne l'importance des liens sociaux et célèbre les petits bonheurs tout simples qui font le sel de la vie. Au fil d'une cohabitation qui s'avère très chaotique au départ, le blaireau solitaire et égoïste, qui protège ses roches comme la prunelle de ses yeux, élargit en effet ses horizons, réalisant qu'il est agréable d'avoir quelqu'un avec qui discuter, goûter de nouveaux plats, ou encore partager sa passion et en découvrir d'autres. L'aventure entraîne également des prises de conscience parfois douloureuse chez le héros, qui est confronté à des parts plus sombres de lui-même et qui réalise à quel point les mots peuvent blesser. L'humour occupe cependant lui aussi une place de choix dans les tranches de vie qui s'enchaînent au sein d'une ambiance feutrée et légèrement surannée, cette dernière étant accentuée par les illustrations détaillées (principalement en noir et blanc), dont l'esthétique évoque les gravures d'autrefois. Les personnages antinomiques et attachants, qui ont chacun leurs défauts et leurs qualités, s'y animent avec expressivité dans des décors réalistes et meublés à l'ancienne, bien que parfois un peu sombres. C'est toutefois sur une incontestable note d'espoir et de lumière que se termine cette fable intemporelle et universelle où le Blaireau moins matérialiste et le putois bienveillant (mais néanmoins déterminé à être enfin reconnu à sa juste valeur) voient leur rivalité transformée en amitié sincère et concluent un marché établissant les bases d'une saine cohabitation. Un petit bémol concernant la traduction effectuée par nos cousins français, qui ont transformé la mouffette de la version originale en putois, un animal typiquement européen, dont la physionomie n'a rien à voir avec celle du sconse que l'on retrouve d'ailleurs dans les illustrations. De quoi semer la confusion chez les jeunes lecteurs. [SDM]
Public cible E++ 4.
ISBN 9782226449047 (relié)
Autre titre Skunk and Badger. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  TIM Amy bl J  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.