Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-9 de 9)
Morale pratique -- Bandes dessinées

1

Livre  
Crime & châtiment
Paris : Philippe Rey, [2019]
156 pages : principalement des illustrations en couleur ; 29 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les petites filles modèles
Grenoble : Vents d'Ouest, 2013.
48 p. : principalement des ill. en coul. ; 30 cm.
Adaptation en bande dessinée de ce classique de la comtesse de Ségur relatant les aventures de Camille et de Madeleine, deux bourgeoises de bonne famille dont le comportement exemplaire tranche avec celui de l'impertinente et indomptable Sophie, qui met à rude épreuve la patience de ses compagnes et n'a de cesse de s'attirer les foudres (et les coups) de sa mère en multipliant les bêtises.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
A silent voice. 1
[Paris] : Ki-oon, 2015.
183 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Soude de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
A silent voice. 2
[Paris] : Ki-oon, 2015.
174 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Sourde de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
A silent voice. 3
[Paris] : Ki-oon, 2015.
182 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Sourde de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
A silent voice. 4
[Paris] : Ki-oon, 2015.
180 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Sourde de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
A silent voice. 5
[Paris] : Ki-oon, 2015.
182 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Sourde de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
A silent voice. 6
[Paris] : Ki-oon, 2016.
172 p. : principalement des ill. ; 18 cm + 1 livret.
Sourde de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
A silent voice. 7
[Paris] : Ki-oon, 2016.
146 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Sourde de naissance (un handicap qui a poussé son père à l'abandonner et à laisser sa mère l'élever seule), Shoko Nishimiya fait son entrée dans une école où elle devient d'entrée de jeu le souffre-douleur de Shoya Ishida et se sa bande. Les brimades physiques et psychologiques se succèdent de manière cauchemardesque jusqu'à ce jour où le caïd casse les appareils auditifs de la jeune fille et que la famille de cette dernière porte plainte au directeur de l'établissement. De bourreau, Shoya devient alors victime à son tour, lui que ses anciens camarades désignent comme le seul responsable des actes vils auxquels ils ont pourtant participé. Les années passent et, alors qu'il vient d'entrer en Terminale (Cégep), le jeune homme esseulé, comprenant le mal qu'il a pu faire, projette de demander pardon à Shoko, puis de mettre fin à ses jours. Les retrouvailles qui s'ensuivent viennent cependant bouleverser ses plans... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.