Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-5 de 5)
Monstres -- Romans.

1

Livre  
Bad guys in the dawn of the underlord. / Français
Toronto (Ontario) : Scholastic, [2020]
185 pages : principalement des illustrations ; 19 cm.
Roman graphique satirique où l'on suit les aventures de l'Escouade de l'ombre G, constituée de M. Loup, M. Serpent, M. Requin et M. Piranha, des supervilains qui se sont reconvertis en héros afin de combattre, incognito, tous ceux qui mettent en péril la sécurité de la planète. Dans cet épisode: l'heure est à la fête pour les héros, qui ont sauvé le monde des griffes de Marmelade. Or, alors que certains se mettent à la musique ou tentent de se reconnecter avec leur moi intérieur, M. Serpent voit malheureusement la soif de pouvoir lui monter à la tête. Tandis que ses amis s'inquiètent de le voir se replier sur lui-même, le reptile se laisse séduire par une voix qui le conduit à ouvrir une porte donnant sur un univers très sombre, qui pourrait bien semer le chaos sur la Terre... [SDM]



Afficher la fiche complète
Monstres -- Romans, nouvelles, etc.

2

Livre  
Brynja. 2, La première lumière
Varennes, Québec, Canada : AdA éditions, [2013]
267 pages ; 22 cm.
J’étais morte. Blessée et affaiblie, j’ai failli à la protection d’Adélaïde. Incapables de survivre, nous avions accepté les abysses. Mais pourtant, la lumière est revenue. J’ai survécu et je me suis réveillée dans un nouveau cauchemar. Je dois retrouver Adélaïde. -- [l'Éditeur]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Frankenstein à Bagdad
[Paris] : Piranha, [2016]
378 pages ; 22 cm.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Je suis ta nuit
[Paris] : Intervista, 2008.
365 p. ; 21 cm.
Depuis la mort de son épouse, Pierre habite seul avec Tristan, son fils de 17 ans. Les deux hommes cohabitent tant bien que mal, évitant d'évoquer les événements tristes et sombres qu'ils ont vécus au cours des dernières années. Or, lorsque Tristan lui apprend que sa meilleure amie s'est suicidée, les souvenirs affluent et Pierre sent le besoin d'écrire à son fils, de raconter à son intention ce sinistre été de 1980 où il fut lui-même confronté à la mort pour la première fois et où il vit son enfance et son innocence voler en éclats. Le voilà donc qui se reporte à Duaraz, un petit village breton où les vacances viennent de sonner pour lui et ses copains (Francis-Emmanuel, Mélanie, Maël, Karl et Sébastien), alors âgés de 10-11 ans. Or, tout bascule lorsqu'ils découvrent le cadavre atrocement mutilé d'un homme complètement nu dont les doigts, les lèvres et le sexe sont arrachés. Et ce n'est que le début d'une cascade d'événements terrifiants: le curé voit son. vin de messe remplacé par du véritable sang, Mélanie est attaquée par un corbeau, la petite bande est poursuivie par un doberman enragé, un nouveau cadavre est découvert dans la rivière, etc. De plus, les enfants remarquent que certains gens autour d'eux sont parfois pris de crises d'hystérie aux cours desquelles ils deviennent extrêmement violents alors que le blanc de leurs yeux se teinte de noir. Maël, qui est nouvellement arrivé dans la région, affirme que le Bonhomme Nuit est responsable de ces crimes. Mais qui est ce monstre? Aurait-il un lien avec le passé de Maël? La petite bande entreprend de s'organiser pour le vaincre une fois pour toutes... Un roman magnifiquement ciselé et mené de main de maître dans lequel l'auteur joue avec les icônes de la culture populaire des années 1980 (##Pif Gadget##, ##Goldorak##, Star Wars##, etc de même qu'avec les légendes (le Bonhomme Sept heures), les peurs traditionnellement associées à la nuit, la symbolique de la couleur noire (mort, deuil, part sombre de l'être humain) et les poncifs du roman d'horreur et d'épouvante (folie, possession satanique, mutilation, etc.) pour démontrer au final que la seule façon de vaincre le Mal est d'en parler et de le faire éclater au grand jour. Avec une intensité et une indéniable puissance d'évocation, Le Borgne tisse son allégorie, démontrant que les légendes les plus horrifiantes ont toutes un point d'ancrage dans la réalité et qu'elles permettent aux enfants d'extérioriser, puis de transcender, un vécu si horrifiant qu'il leur est impossible de l'exprimer autrement que par l'imaginaire. En effet, Maël, victime d'inceste, a fait du terrible Bonhomme Nuit l'être qui a pris possession de son père, seule explication possible dans son âme d'enfant des gestes si cruels qu'a pu poser sur lui l'homme qu'il admirait...Chapeau! [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Les mémoires d'Elizabeth Frankenstein
Paris : Le Cherche midi, 2007.
547 p. ; 22 cm.
Au contraire de son frère, Victor Frankenstein, créateur du monstre du même nom, sa soeur se dirige plutôt vers l'alchimie et la sorcellerie. Un roman gothique et féministe. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.