Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La statue hurlante / Lauren Oliver & H.C. Chester ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Alice Delarbre ; illustré par Benjamin Lacombe.
Auteur Oliver, Lauren, 1982- auteur
Éditeur Vanves : Hachette romans, [2017]
©2017
Notice 11 de 13
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Le musée des monstres ; 2
Oliver, Lauren, 1982- Musée des monstres ; 2
Genre Romans policiers
Romans occultes
Romans fantastiques
Sujet français Orphelins -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Identité (Psychologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Cabinets d'amateurs -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Curiosités et merveilles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Sculpteurs -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Erreur sur la personne -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Meurtre -- Enquêtes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
New York (N.Y.) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Collaboration Chester, H. C. auteur
Lacombe, Benjamin, 1982- illustrateur
Description 348 pages : illustrations ; 22 cm.
Note Traduction de: The screaming statue.
Résumé Où l'on retrouve Pippa, Sam, Thomas et Max, les quatre jeunes vedettes de douze ans du Musée des horreurs de Dumfrey, qui est sur le point de fermer ses portes. Alors qu'une vague de chaleur déferle sur la Grosse Pomme, le seul espoir qu'a l'établissement d'éviter la faillite réside en sa toute nouvelle reconstitution de l'effroyable scène de crime de la riche héritière Rachel Richstone, qui fascine le public. C'est vers son vieil ami, le célèbre sculpteur Siegfried Eckleberger, que s'est tourné M. Dumfrey afin d'obtenir les statues de cire des acteurs de cette tragique affaire, qui n'a pas encore été résolue. Mais, voilà que le septuagénaire est assassiné quelques jours après avoir livré sa commande. Que cherchait donc le meurtrier dans son atelier, qui a été complètement saccagé? Les orphelins entreprennent de mener leur propre enquête, tandis que se resserre autour d'eux l'étau de Nicholas Rattigan, le savant fou à l'origine de leur création. Parallèlement, tout semble aller de travers au musée depuis l'arrivée de Howie, un garçon-hibou ayant la capacité de tourner sa tête de 180 degrés... [SDM]
Critique Le deuxième titre d'une série fabuleusement campée dans l'univers à la fois étrange et extraordinaire des anciens cabinets de curiosités où merveilles scientifiques, chambre des horreurs, statues de cire d'un réalisme surprenant ou encore artefacts aussi étonnants que morbides se révèlent sur plusieurs étages, jalonnés de passages secrets dérobés, que l'on arpente sur les traces d'un quatuor des plus attachants. Considérés comme des monstres par certains et comme des êtres d'exception par d'autres, les héros aux caractères bien trempés sont animés de solides principes et pourvus de personnalités bien nuancées ainsi que de pouvoirs complémentaires qu'ils ne maîtrisent pas complètement et qui leur attirent bien des ennuis, à la manière des orphelins Baudelaire. Une réflexion intéressante sur la différence, souvent perçue comme une malédiction, vient de ce fait nourrir l'intrigue complexe et sans temps mort tout en lui conférant une belle part d'émotion alors que les héros se questionnent sur leurs origines tout en s'efforçant de donner un coup de main à M. Dumfrey, qui veille sur eux comme un père. L'humour est également bien présent au fil des pages, notamment avec cette tendance qu'a Max à déformer des expressions populaires, tandis que l'amour de Thomas pour la lecture est l'occasion de découvrir tout à la fois de grands classiques, des traités mathématiques indéchiffrables et des statistiques sur mille et un sujets improbables. Les bas-fonds de New York servent notamment de théâtre au suspense bien maintenu, au fil duquel les meurtres et mystères se succèdent dans une ambiance mythique, un peu glauque et résolument fascinante à laquelle participent hautement la facture et l'esthétisme de l'ouvrage. En effet, une dizaine d'illustrations remarquables de Benjamin Lacombe donnent vie, à la manière des affiches de cirque anciennes, à la galerie de protagonistes haute en couleur, tandis que chaque chapitre est introduit par un portrait en ombres chinoises, vu de profil et orné d'arabesques végétales, ainsi qu'une page noire, imprimée de motifs tons sur ton, qui ajoutent à l'ambiance gothique de l'ensemble. Une lecture riche et savoureuse à laquelle on peut toutefois reprocher de proposer une intrigue un peu calquée sur celle du premier tome. [SDM]
Public cible E++J+ 4.
ISBN 9782012044654 (broché)
Autre titre Screaming statue. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  OLI Lau mu v.2 J  RETOUR 21-07-28
 
 
 
   
   
Notice 11 de 13
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.