Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Maladies génétiques -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Du haut de mon cerisier
[Paris] : Gallimard jeunesse, [2019]
203 pages : illustrations ; 21 cm.
"Compter les étoiles la nuit", "Piloter un sous-marin", "Jouer au foot avec les garçons", "Grimper au cerisier de l'école". Il y a trois ans de cela, Mafalda a dressé la liste de toutes les choses auxquelles elle tient énormément et qu'elle ne pourrait plus faire. Parce que, comme tous les enfants, elle a peur du noir, mais de son "noir à elle", celui qui est en train de se créer devant ses yeux. La docteure Olga lui a annoncé que la maladie de Stargardt, dont elle est atteinte, détériore ses yeux à une vitesse telle qu'au bout de six mois, elle ne verra plus rien. Malgré ce drame, les gens autour d'elle agissent comme si tout allait bien, de sorte qu'elle a l'impression qu'elle ne peut confier ses angoisses à quiconque. Elle converse néanmoins dans sa tête avec Cosimo, le personnage du ##Baron perché##, le roman préféré de son père, avec son chat Ottimo Turcaret et avec sa grand-mère décédée, dont elle ressent la présence en grimpant dans les branches de son cerisier. C'est toutefois juchée là-haut qu'elle fait la connaissance d'une véritable amie sous les traits d'Estella, la femme de service roumaine de son école, qui l'encouragera à ne jamais baisser les bras. Elle va également se lier à Filippo, un garçon que tous considèrent comme un voyou, mais qui éveillera son goût pour la musique. À leur contact, Mafalda prendra conscience qu'elle ne se dirige pas vers la fin de quelque chose, mais plutôt vers une nouvelle aventure, belle et sensible. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les géants sont immortels
Montréal : Boréal, 2008.
156 p. : ill. ; 18 cm.
Le docteur Bérubé venant de lui confirmer qu'il souffre de gigantisme (acromégalie) et qu'il deviendra géant, Mithridate Du Pont quitte, sans prévenir, le village de Lamedepierre en direction de la vallée de la Miséricorde, qui, selon une légende, est devenue le refuge des géants de Gachepé. Une battue est lancée, mais l'adolescent revient de lui-même quelques jours plus tard pour faire part de ses projets à Pépin et Onawada, son amie micmaque. Afin d'éviter de devenir une bête de cirque aux yeux des autres, il leur annonce qu'il se fera ermite au pays des géants. Le lendemain, il repart de la même manière et ses amis, pour ne pas le trahir, suivent sa trace discrètement. Parallèlement, Brigitte revient saine et sauf, mais bredouille, de son expédition maritime. Elle se remet mal cependant de la perte de deux vieux garçons et sa chatte qui y ont perdu la vie.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le tour du monde en 6 jours d'Otis Tilton
Montrouge : Bayard jeunesse, 2013.
396 p. ; 23 cm.
Roman fantastique narrant l'incroyable aventure d'Otis C. Tilton, un garçon de 12 ans passionné d'architecture, qui est catapulté par magie, au même titre qu'Olivia et sa colombe apprivoisée, dans l'univers minuscule des monuments du monde entier, rapetissés à l'échelle de maquette. Parallèlement, les journaux internationaux relatent l'étrange disparition de ces hauts lieux du tourisme, tandis que la mère d'Otis, une délicieuse esthéticienne ayant la bougeotte, se rend en Écosse où elle a trouvé du travail au très chic Forthwick Castle, sans savoir que son fils est resté enfermé dans les toilettes de la statue de la Liberté, lors d'une visite scolaire. À son réveil, Otis se retrouve dans un décor des plus surprenant: non plus entouré d'eau et d'immeubles de New York, mais plutôt au milieu d'un rassemblement de monuments célèbres ayant été la cible de la folle entreprise d'un collectionneur souffrant d'une anomalie génétique qui lui interdit la lumière du jour. Pour sortir vivant de cette mésaventure incompréhensible et avec Olivia, qui a été rapetissée au même titre que le plus grand magasin allemand, le KaDeWe, ils mettent la main sur du matériel d'escalade pour venir en aide aux autres infortunés. Or, le sort des voyageurs intemporels semble être lié à l'étrange phénomène d'une mystérieuse lampe magique dont il leur faut briser le sortilège, tandis qu'une drôle de lune, suspendue à un fil, les éclaire et qu'un énorme chat les surveille... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.