Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Lydia (Personnage fictif) -- Bandes dessinées.

1

Livre  
Mertownville. 1, Lydia
[Genève] : Paquet, c2005.
48 p. : principalement des ill. en coul. ; 30 cm.
Dix-huit ans, étudiante, Lydia est élevée seule par un père qui n'a jamais vraiment quitté l'armée. Elle finit par enlever de haute lutte l'autorisation de s'inscrire au programme art-justice de l'université de MertownVille. Mais sa première journée n'y sera pas de tout repos. Début d'une série qui semble vouloir verser dans le fantastique léger, mais qui aborde surtout dans ce premier tome la relation entre une fille et son père. De l'humour et une approche graphique personnelle. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Mertownville. 2, Initiation
[Genève] : Paquet, 2005.
48 p. : principalement des ill. en coul. ; 30 cm.
Dix-huit ans, étudiante, Lydia a été élevée seule par un père qui n'a jamais vraiment quitté l'armée. Elle finit par enlever de haute lutte l'autorisation de s'inscrire au programme art-justice de l'université de MertownVille. Et voilà qu'approche la journée de l'initiation alors que bien des mystères sur cet établissement et sur la véritable nature de Lydia s'épaississent. De l'humour et une approche graphique personnelle. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Mertownville. 3, 1951
[Genève] : Paquet, 2007, c2006.
64 p. : principalement des ill. en coul. ; 30 cm.
Dix-huit ans, étudiante douée de pouvoirs spéciaux, Lydia a été élevée seule par un père qui n'a jamais vraiment quitté l'armée. Elle finit par enlever de haute lutte l'autorisation de s'inscrire au programme art-justice de l'université de MertownVille. Dans cet épisode, elle en apprend davantage sur le passé de son étrange père. De l'humour et une approche graphique personnelle. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.