Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Littérature de jeunesse -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Le coeur en braille
Paris : Didier jeunesse, 2012.
291 p. ; 22 cm.
Élève très moyen, Victor, 11 ans, est un petit garçon haut en couleur. Il vit seul avec son père brocanteur, il partage avec celui-ci sa passion pour la mécanique et les vieilles voitures. Il partage également le goût des loukoums avec son copain Haïçam, joueur d'échecs peu disert, mais toujours pertinent. Mais, la plupart du temps, Victor a bien du mal à entretenir de bonnes relations avec les études. Pour sa rentrée, il s'est promis de faire un effort, mais avec ses lacunes et ses ignorances, il n'a pas beaucoup d'espoir. Toutefois, un miracle se produit: il obtient la meilleure note au contrôle de géométrie grâce au brouillon fourni par Marie-José. Un exploit qui lui vaut des louanges de tous, mais désormais c'est l'angoisse. Comment ne pas décevoir? C'est encore Marie-José, la surdouée qui propose la solution: l'aider, lui expliquer ce qu'il n'a pas compris, lui permettre de rattraper son retard, sachant qu'il pourrait à son tour l'aider "au-delà de ce que tu peux imaginer" lui avait-t-elle dit. Contre toute attente, cela va s'avérer vrai et bouleverser la vie de Victor. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le coeur en braille, quatre ans après
Paris : Didier jeunesse, [2015]
314 pages ; 22 cm.
Victor, 15 ans, vit seul avec un père brocanteur, passionné de vieilles voitures. À l'école, c'est un élève très moyen. Il évolue, admiratif, dans l'ombre de son meilleur ami Haïçam, joueur d'échecs peu disert, mais un peu philosophe sur les bords. Et puis Victor rencontre Marie-José, rousse violoncelliste très cultivée. Sous la douce influence de la jeune fille, Victor fait des efforts et obtient de meilleures notes. C'est alors que Marie-José lui livre son terrible secret: elle est en train de perdre la vue, jusqu'à devenir aveugle. Portée par l'espoir de la réussite à un concours du conservatoire, la courageuse jeune fille demande à Victor de l'aider à finir l'année scolaire sans qu'aucun adulte ne se doute de rien. Ce dernier prendra son rôle très au sérieux. Il faut dire que l'intrépide Marie-José lui cause bien du souci. Son formidable quotient intellectuel ne lui a donné aucun sens des réalités, et Victor compense comme il peut. Mais il a aussi un autre passe-temps: découvrir qui est cette actrice Sally Marshall, la sosie de sa mère disparue. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Les Willoughby
Paris : L'École des loisirs, 2010.
208, [1] p. : ill. ; 19 cm.
La famille Willoughby est composée d'un père irascible, d'une mère paresseuse et froide et de quatre enfants: Timothy, douze ans, les jumeaux Barnaby, dix ans, et Jane, six ans et demi. Un jour, les enfants trouvent un bébé abandonné devant la porte de leur maison. Leur mère, qui déteste ses propres enfants, refuse évidemment de garder le nourrisson. Timothy et toute la fratrie décident alors de laisser le bébé devant la porte d'un voisin milliardaire et solitaire. Prenant ainsi conscience de l'égoïsme de leurs parents, les enfants Willoughby décident d'élaborer un plan pour se débarrasser d'eux. Ce qu'ils ignorent alors, c'est que leurs parents veulent faire de même... -- Un conte rocambolesque et original s'inspirant avec humour et dérision des classiques de la littérature jeunesse anglo-saxonne. À réserver aux bons lecteurs. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.