Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-29 de 29)
Kenshin (Personnage fictif) -- Bandes dessinées.

1

Livre  
Kenshin guide book. 1, Hiden
Grenoble : Glénat, c2003.
180, [4] p. : ill. (certaines en coul.) ; 21 cm.
Guide complet de la série ##Kenshin##, l'une des plus lues et les plus adulées par les fans du manga. Couvre les chapitres 1 à 102 de la série. On y trouve des présentations de tous les personnages (âge, poids, techniques, histoire), des résumés des combats, des déductions sur les mystères de la série, des chroniques sur l'ère Meiji (guerres, armement, habitudes alimentaires), une chronologie des événements, des croquis inédits, des couvertures en couleurs et une interview avec l'auteur. Un ouvrage riche en illustrations mais très dense en ce qui concerne le texte. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Kenshin, le vagabond. 1, Kenshin, dit Battosaï Himura
Grenoble : Glénat, c1998.
199 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Kenshin, le vagabond. 2, Les deux assassins
Grenoble : Glénat, c1998.
188 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Kenshin, le vagabond. 3, La raison d'agir
Grenoble : Glénat, c1998.
188 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Kenshin, le vagabond. 7, Un jour de mai
Grenoble : Glénat, c1999.
203 p. : nombreuses ill.



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Kenshin, le vagabond. 9, L'arrivée
Grenoble : Glénat, 2000.
185 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Kenshin, le vagabond. 01
Grenoble : Glénat, 2009.
238 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Kenshin, le vagabond. 02
Grenoble : Glénat, 2010.
240 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Kenshin, le vagabond. 05
Grenoble : Glénat, 2010.
221 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Kenshin, le vagabond. 06
Grenoble : Glénat, 2010.
236 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

11

Livre  
Kenshin, le vagabond. 07
Grenoble : Glénat, 2010.
242 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

12

Livre  
Kenshin, le vagabond. 08
Grenoble : Glénat, 2011, c2010.
243 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques.



Afficher la fiche complète

13

Livre  
Kenshin, le vagabond. 10, Maître et disciple
Grenoble : Glénat, c2000.
186 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

14

Livre  
Kenshin, le vagabond. 11, Prélude à la chute
Grenoble : Glénat, c2000.
184 p. : nombreuses ill.



Afficher la fiche complète

15

Livre  
Kenshin, le vagabond. 13, Une magnifique nuit
Grenoble : Glénat, c2000.
182 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

16

Livre  
Kenshin, le vagabond. 14, L'heure de tenir ses promesses
Grenoble : Glénat, c2000.
185 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

17

Livre  
Kenshin, le vagabond. 16
Grenoble : Glénat, c2012.
234 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

18

Livre  
Kenshin, le vagabond. 16, La providence
Grenoble : Glénat, c2001.
179 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

19

Livre  
Kenshin, le vagabond. 17
Grenoble : Glénat, 2012.
219 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

20

Livre  
Kenshin, le vagabond. 17, Celui dont dépend le destin de la nouvelle ère
Grenoble : Glénat, c2001.
196 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

21

Livre  
Kenshin, le vagabond. 18
Grenoble : Glénat, 2012.
230 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

22

Livre  
Kenshin, le vagabond. 19
Grenoble : Glénat, 2013.
236 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

23

Livre  
Kenshin, le vagabond. 20
Grenoble : Glénat, 2013.
231 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

24

Livre  
Kenshin le vagabond. 21
Grenoble : Glénat, c2013.
236 p. : ill. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

25

Livre  
Kenshin, le vagabond. 21, Et le temps s'écoula
Grenoble : Glénat, c2002.
179 p. : nombreuses ill. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

26

Livre  
Kenshin le vagabond. 22
Grenoble : Glénat, 2013.
260 p. : principalement des ill. ; 21 cm.
Kenshin Himura, réfugié au dôjô de la famille Kamiya, tente d'oublier son passé de samouraï, alors qu'on le connaissait sous le nom de Battosai l'assassin et qu'il combattait avec ferveur pour la restauration de Meiji. Déçu par les changements auxquels il croyait, mais toujours armé de son sabre, il refuse désormais de tuer. Ses réflexes de samouraï l'habitent encore cependant et, tiraillé entre le bien et le mal, il erre à la croisée de deux époques. Un manga populaire, traduit en français en 1998, proposant un graphisme traditionnel dans lequel sont exposés de nombreux combats sanglants et des héros animés par des pulsions de violence assassines. [SDM]



Afficher la fiche complète

27

Livre  
Kenshin, le vagabond. 23, La conscience du crime et du châtiment
Grenoble : Glénat, c2002.
190 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Violence. [SDM]



Afficher la fiche complète

28

Livre  
Kenshin, le vagabond. 24, La fin du rêve
Grenoble : Glénat, 2002.
202 p. : principalement des ill. en coul. ; 18 cm.



Afficher la fiche complète

29

Livre  
Kenshin, le vagabond. 25, La vérité
Grenoble : Glénat, c2002.
184 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Violence. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.