Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-5 de 5)
Kendhil (Personnage fictif : Ténor) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
L'Elfe au dragon. 1, Les maraudeurs d'Isuldain
[Paris] : Seuil jeunesse, 2009.
189 p. : carte ; 20 cm.
Kendhil est un jeune elfe pas comme les autres. Au lieu de choisir un aigle comme alter ego, il a préféré un dragon, au grand étonnement de sa communauté, les elfes Sentinelles d'Oriadith. Lorsque Guenth l'ancien lui demande de l'accompagner chez les humains, dans la cité minière de Burgon, Kendhil est bien heureux de voir pour la première fois ces étranges créatures. Karlo, son dragon rouge, va le suivre, mais de loin. Lorsque les elfes arrivent à Burgon, plus d'une fois ils croisent des hommes enveloppés dans des capes sombres, aux visages cruels et belliqueux. Il se prépare quelque chose, une menace plane sur la ville. Mais ils sont reçus chaleureusement par maître Far et sa petite-fille Clivi. Dans la nuit, ils sont réveillés par du bruit et comprennent vite que la ville est attaquée. Des Maraudeurs, anciens soldats d'élite reconvertis en mercenaires, rassemblent certains habitants de la cité, les artisans et forgerons. Maître Far et sa petite-fille font malheureusement partie du lot. Les elfes n'y peuvent rien. Kendhil décide coûte que coûte de sauver les otages, en particulier la belle Clivi. Mais le plan d'évasion de l'apprenti sauveteur tombe à l'eau; le jeune elfe se retrouve lui aussi prisonnier, en partance pour l'affreux pays des Orques. -- Premier volet d'une saga fantastique qui, dès le début, présente un héros elfique ne ressemblant à aucun autre de sa race. Adolescent rêveur accompagné de son acolyte dragon, Kendhil va découvrir le monde au fil de ses aventures: les voyages, les découvertes de nouveaux horizons, l'amour, le danger, les combats, etc. Un univers entier est mis en place, mettant en oeuvre les races les plus classiques de la fantasy: les elfes isolationnistes, les humains mortels et violents, ainsi que des orques, des êtres méchants et vicieux. Les atouts de ce roman: un rythme soutenu et haletant, des rebondissements multiples, la mise en place d'une toile de fond solide. Un voile mystérieux plane sur les origines de Kendhil, sur le lien qui l'unit au dragon, ce qui enrichira à coup sûr les tomes suivants. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'elfe au dragon. 3, Sorciers des mondes glauques
[Paris] : Seuil jeunesse, 2009.
189 p. : carte ; 20 cm.
Suite des aventures de Kendhil et de son alter ego gigantesque, le dragon Karlo. Toujours aux prises avec son malaise identitaire, Kendhil, un jeune elfe décide de partir à la recherche du mage Mézandion, le seul qui connaît le secret de sa naissance. Et ce, malgré l'avertissement de ce dernier, qui l'a enjoint, par le biais d'un oxylogramme, d'arrêter cette vaine quête sur ses origines. D'ailleurs, le vieux mage lui dit que c'est précisément pour garder secrète sa naissance qu'il l'a amené, poupon, chez les elfes Sentinelles. Et il a ajouté que continuer dans ses recherches ne lui apporterait que déception et assurément la mort. Il ne croyait pas si bien dire... Cela avait effrayé Kendhil, et pourtant n'avait fait qu'aiguiser son désir de savoir. Le voici donc avec son amie elfide Errindha à Éa-Kyrion, la capitale de l'Empire, à la Confrérie des magiciens, espérant y trouver des informations. Mais à la minute qu'il prononce le nom de Mézandion, cela déclenche un tel effroi que les elfes sont immédiatement arrêtés. Et on prononce contre Kendhil le terrible "sort des maudits". Un sortilège que seul un puissant sorcier peut défaire. Pour survivre, Kendhil doit aller dans le royaume des sorciers et échanger sa malédiction contre une damnation. Sera-t-il plus avancé après?



Afficher la fiche complète

3

Livre  
L'elfe au dragon. 4, Au pays des Oraclidès
[Paris] : Seuil jeunesse, c2010.
189 p. : carte ; 20 cm.
Suite des aventures de l'elfe Kendhil et de son alter ego gigantesque, le dragon Karlo. Malgré l'avertissement du mage Mézandion et les terribles épreuves subies aux mains de la Confrérie des magiciens (##Sorciers des mondes glauques##), Kendhil, jeune Sentinelle d'Oriadith, n'a pas renoncé à découvrir le mystère de ses origines. Pourtant, les magiciens ont dû voir en lui une terrible menace, car ils ont envoyé des sbires sur ses traces, avec pour mission de l'éliminer. Kendhil échappe de justesse à la mort après avoir été agressé par l'un de ces tueurs. Fort de cette leçon, il prend conscience qu'il doit apprendre à manier l'épée comme un vrai guerrier, s'il veut survivre un tant soit peu. Avec sa compagne d'aventure, l'elfide Errindha, il s'envole pour le royaume Xerskès. Là, il tentera de se faire accepter d'un peuple passé maître dans l'art de la guerre. En tant que cadet, Kendhil subira les pires épreuves et devra même se mesurer aux formidables Gigantrolls. Mais, pour devenir un vrai soldat d'élite, il doit d'abord passer par le tribunal de vérité des mystérieuses Oraclidès. Les révélations de ces dernières sont plutôt accablantes. Le jeune Sentinelle porte en lui un terrible fléau, une menace pour l'empire d'Insulain. Décidement, le destin de ce singulier elfe n'est pas simple.



Afficher la fiche complète

4

Livre  
L'elfe au dragon. 5, L'effroyable bataille
[Paris] : Seuil jeunesse, 2010.
186 p. : carte ; 20 cm.
Suite des aventures de l'elfe Kendhil et de son alter ego gigantesque, le dragon Karlo. Après s'être évadés des bâtiments de la confrérie des Magiciens, les deux compagnons ont trouvé refuge parmi les Xerkès, un peuple humain spécialiste de l'art de la guerre. Un message d'outre-tombe reçu par Kendhil via la perle que lui a confiée Mézandion avant de trépasser les enjoint toutefois à reprendre leur route en direction d'Éa-Kyrion dans le but d'y rencontrer l'empereur Isuldain. Malheureusement, Cyxcidion 1er, le nouveau primat du Magistrum, est plus que jamais décidé à éliminer le jeune elfe, s'appliquant à convaincre quiconque lui prête une oreille attentive qu'il ne peut qu'être une engeance de l'Obscur destinée à provoquer l'effondrement de l'Empire. C'est ainsi qu'il convainc la confrérie des Magiciens d'envoyer des chevaliers Noctampires (créatures montées sur des hippogriffes noirs qui se nourrissent de sang humain) sur ces traces afin de l'éliminer. Si Kendhil sera amené à modifier sa route et à orienter ses pas vers les Mondes Glauques, une aide imprévue se manifestera heureusement en dame Élissande et en le maître de l'armée royale...



Afficher la fiche complète

5

Livre  
L'elfe au dragon. 6, Le crépuscule des magiciens
[Paris] : Seuil jeunesse, 2010.
205 p. : carte ; 20 cm.
Suite des aventures de l'elfe Kendhil et de son gigantesque alter ego, le dragon Karlo. En pleine bataille contre la redoutable armée des magiciens, le jeune Kendhil se fait dérober la perle de Mézandion. Désormais privé de ce précieux talisman, sa vie est plus menacée que jamais. De retour à Khorfeu, la capitale des Mondes Glauques où vivent les Sorciers, il va convaincre ses compagnons d'aventure que la réponse à son mystère se trouve à Ea-Kyrion, la capitale impériale, et que c'est l'empereur Isuldain lui-même qui en est la clé. Ce voyage ne s'annonce pas des plus simples: des brèches ont été ouvertes dans l'Ici (le monde d'Isuldain) par lesquels s'engouffrent les pires spectres de l'Occulte. Arrivés à Ea-Kyrion, ils découvrent que la cité est entre les mains du Magistrum qui trame un coup d'État. L'assaut est lancé contre le Palais impérial. Kendhil et ses amis doivent combattre les miliciens. Croulant sous le nombre, ils doivent retraiter. Leur seule solution pour gagner la bataille est de faire appel aux forces de l'Occulte, pas facilement contrôlables.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.