Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Faire le mort : roman / Stefan Casta ; traduit du suédois par Agneta Ségol.
Auteur Casta, Stefan, 1949- auteur
Éditeur [Paris] : Éditions Thierry Magnier, [2016]
©2016
Notice 3 de 4
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Roman
Roman (Éditions Thierry Magnier)
Sujet français Délinquance juvénile -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Torture -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Violence -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Jeunesse -- Usage des drogues -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Adolescents -- Consommation d'alcool -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Racisme -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Description 258 pages ; 22 cm.
Note locale RA 2017-10-28
Note Traduction de: Spelar död.
Résumé Réédition. Kim accompagne six copains, garçons et filles, dans une excursion de quelques jours en forêt. Un soir, il refuse de se saouler et de prendre le joint de hasch qu'on lui tend. Cinq de ses camarades, furieux, urinent sur lui, lui donnent un coup de couteau et le rouent de coups de pieds jusqu'à ce qu'il s'évanouisse. La police est prévenue quelques heures plus tard, et Kim, à sa sortie de l'hôpital, refuse de démentir la théorie selon laquelle il se serait blessé avec un couteau. Après avoir passé l'été aux États-Unis, il entreprend d'écrire le récit des événements, tentative pour lui de comprendre ce qui est arrivé ce jour-là et de pardonner à ses agresseurs afin de pouvoir enfin passer à autre chose. La violence apparemment subite qui s'est emparée des jeunes n'est éclairée qu'à la toute dernière page lorsque le lecteur apprend que Kim est Vietnamien et que Tove, la seule à avoir assisté à la scène en tant que spectatrice trop saoule pour réagir, lui dévoile que ses cinq agresseurs n'avaient jamais souffert ni sa différence ni son côté trop tranquille... [SDM]
Critique Un texte dur mais d'une incroyable force, empreint d'émotions et de souffrance, mettant en scène un protagoniste magnifiquement campé. D'une écriture libératrice et intimiste, l'auteur dénonce non seulement le racisme, mais la violence ainsi que les effets pervers que peut provoquer la consommation d'alcool et de drogue. [SDM]
Public cible J++ 5.
ISBN 9782364749313 (broché)
Autre titre Spelar död. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Adolescents - Romans    CAS Ste fa ADO  RETOUR 21-09-30
 
 
 
   
   
Notice 3 de 4
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.