Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Inuits -- Canada -- Moeurs et coutumes -- Fiction.

1

Livre  
Un Inukshuk solitaire
Markham : Scholastic : Festival du livre, c1999.
24 p. : ill. en coul., carte ; 26 cm.
S'ennuyant sur le rocher où il est perché, Inukshuk interroge les animaux sur les raisons de son existence. Mais ni la belette, la taupe, le béluga, le lièvre, l'ours polaire, la perdrix et le renard blanc n'ont le temps de s'arrêter pour lui répondre, trop occupés à chercher de la nourriture, poursuivre (ou échapper à) leur proie ou donner naissance à leurs petits. Il comprendra l'importance qu'il revêt pour les peuples du Nord lorsqu'un garçonnet et son père s'approchent enfin de lui... -- Les élèves d'une communauté Inuit ont donné vie au texte et aux peintures composant cet album, permettant de découvrir les animaux, légendes et paysages du Nunavut. Un tableau présentant 19 mots inuktitut, ainsi que leur prononciation et leur correspondance en français, complète le tout. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Irniq et l'aurore boréale
Montréal : Imagine, 2008.
[32] p. : ill. en coul. ; 26 cm.
Depuis qu'il est enfant, Irniq suit les enseignements de ses parents qui guident sa route. Alors que petit, un jour d'hiver, il s'était égaré sur la banquise, ils lui avaient montré à suivre ses traces dans la neige fraîche. Au printemps suivant, à suivre le cours du ruisseau pour rentrer chez lui. Des années plus tard, en automne, à se repérer à partir des inukshuks, ces grandes statues de pierre. Mais devenu adulte, lorsque ses parents meurent au bout de leur vie, Irniq se sent perdu. Une aurore boréale lui rappelle cependant que ces derniers veillent toujours sur lui de là-haut. -- Un conte sis dans l'immensité du Grand Nord canadien, aux peintures floconneuses intégrant des éléments de collages et des crayonnés, mais dont la trame, fort simple, manque de cohérence et de profondeur. On n'explique pas, par exemple, ou on ne démontre pas, à travers les illustrations, pourquoi le cours de l'eau ou les statues de pierre indiquent le chemin du retour. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Les mille blancs des esquimaux
Pontevedra : OQO, 2011.
[29] p. : ill. en coul. ; 24 x 26 cm.
Un petit Inuit (Esquimau dans le texte) présente les diverses tonalités de blanc qu'il peut distinguer sur la banquise et dans son environnement polaire. Après en avoir présenté une dizaine de manière poétique, il invite le lecteur à faire le même exercice.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.