Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Des couleurs sur la Grave / Marie-Andrée Arsenault et Dominique Leroux.
Auteur Arsenault, Marie-Andrée, 1985- auteur
Éditeur L'Étang-du-Nord, Îles-de-la-Madeleine (Québec) : Éditions la Morue verte, [2019]
©2019
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Genre français Histoires rimées
Sujet français Soeurs -- Fiction
Divorce -- Fiction
Parents et enfants -- Fiction
Roches -- Fiction
Souvenir -- Fiction
Art de conter -- Fiction
Relations humaines -- Fiction
Solidarité -- Fiction
Îles-de-la-Madeleine (Québec) -- Fiction
Collaboration Leroux, Dominique, 1976- illustrateur
Description 47 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 25 x 29 cm.
Note "Auteure: Marie-Andrée Arsenault ; illustratrice: Dominique Leroux"--Page 47.
Résumé Il fait gris sur la Grave aujourd'hui. Les couleurs se sont endormies. Entre leur papa à la marina et leur maman dans l'atelier, Flo et Fée n'ont nulle part où aller. Les fillettes restent donc sur la grève pour décorer les trésors de la plage. Attirées par le trébuchet d'Henri, qu'elles ont entendu au sommet de la colline, les fillettes entreprennent la remontée de la Grave en semant les cailloux qu'elles ont peints derrière elles pour que leurs parents puissent suivre leurs traces. De café en galerie d'art, les fillettes multiplient les rencontres en chemin, dégustant gâteau et cornet en écoutant des habitants leur confier quelques bribes d'enfance et d'histoire. Une histoire qui fait écho à la leur. En effet, tout comme l'île d'Entrée s'est jadis détachée de celle du Havre-Aubert, leurs parents se sont séparés. Or, le pont de sable est toujours visible sous l'eau à marée basse, tandis que les fillettes demeureront pour leur part le crochet qui relie les îles de leurs parents. Un chemin de sable plus fort que les marées. [SDM]
Critique Un magnifique album, qui convie les lecteurs à une balade inventive et poétique sur le site historique de la Grave, aux Îles-de-la-Madeleine. En filant une jolie comparaison avec les paysages insulaires, l'auteure aborde le divorce et la séparation avec beaucoup de sensibilité, et ce, à travers le regard de deux fillettes, qui se sentent un peu ballottées entre la maison de l'un et de l'autre jusqu'à la finale très émouvantes où elles découvrent que leurs parents ont unis leurs efforts à ceux de multiples habitants pour leur construire une cabane aux mille couleurs, question d'abriter leur jeux. Beaucoup de douceur et de sérénité dans cette tranche de vie enfantine, qui est illuminée par la solidarité d'une communauté insulaire tissée serrée. Une communauté chaleureuse et attachée à son histoire, qui vit et s'épanouit au rythme du ressac et de profondes valeurs humanistes. Tout comme les galets que les "petites poucettes" disséminent en chemin, le texte est ciselé en de courtes phrases pleines de poésie, que l'on a égrenées au coeur de tableaux inventifs et débordants de sensibilité, qui marient collages, photographies et techniques mixtes afin de donner vie à des scènes pittoresques très texturées où les éléments du quotidien se marient constamment au sable et à l'océan, toujours présents en arrière plan. Une joie de vivre et une plénitude contagieuses émanent de ces compositions pleines de mouvement, qui célèbrent la beauté de la Grave et la bonté de ses habitants dans un généreux format à l'italienn, réalisé sur un papier épais de grande qualité. Un petit bijou artistique. [SDM]
Public cible E+ 5.
ISBN 9782924564073 (relié)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Livres d'images    ARS Mar P  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.