Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Guerre mondiale, 1939-1945 -- Service secret -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Tireurs d'élite
Paris : Casterman, 2013.
254 p. ; 23 cm.
Mai 1943. Lorsque le réseau de résistance de Lorient est infiltré par la Gestapo, plus de la moitié de ses membres sont emprisonnés, torturés, puis éliminés par les Allemands. Parmi les prisonniers se trouve Édith, membre de CHERUB, qui est libérée in extremis grâce à Rosie, qui vient d'être parachutée dans le secteur. Les deux jeunes filles réussissent à échapper aux soldats à leurs trousses et sont soignées par le Dr Blanc, une collaboratrice qui leur confie le carnet de notes du chercheur Maurice Jaulin. Carnet ayant été dérobé dans un laboratoire secret où des scientifiques français sont chargés de développer des armes secrètes (dont un missile téléguidé à très longue portée) sous la contrainte des Allemands. Après avoir suivi une formation intensive de tir d'élite sous la tutelle d'un sergent de l'armée américaine, Marc et trois autres jeunes agents de CHÉRUB se voient confier la mission de mener un assaut furtif contre le bunker nazi, éliminer les soldats ennemis et de libérer les chercheurs retenus en otage... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'ultime combat
Bruxelles : Casterman, 2014.
264 p. ; 23 cm.
Juin 1944. Bien qu'elle essuie des revers sur tous les fronts, l'armée allemande occupe toujours la France, où un vent de révolte souffle parmi la population. Pour se soustraire au Service du travail obligatoire imposé par l'occupant, des milliers de jeunes hommes prennent en effet le maquis et rejoignent les groupes de résistance, qui se multiplient aux quatre coins du pays en dépit de la répression effectuée par la Milice. Les jeunes agents de Charles Henderson prêtent quant à eux main-forte aux maquisards du nord de Beauvais et, lorsque les forces alliées débarquent enfin en Normandie, leurs actes de sabotage visent plus précisément à freiner l'avancée du 108e bataillon de l'ennemi, dont les blindés sillonnent le pays vers la côte en semant la mort et la désolation sur leur passage. Puis, quelques jours avant la libération de la capitale qui survient enfin le 25 août, ils joignent leurs efforts à ceux des citoyens afin de traquer les Allemands, auxquels Hitler a visiblement donné l'ordre de tout mettre en oeuvre afin que les ponts et les plus beaux monuments de Paris ne survivent pas à son règne de terreur... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.