Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Grace, princesse de Monaco, 1928-1982

1

Livre  
Grace
New York : G.P. Putnam's Sons, 1994.
463 p., [32] p. de pl. : ill.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Grace de Monaco : la glace et le feu
Paris : B. Grasset, 2013.
314, [10] p., [8] p. de pl. : ill. ; 23 cm.
Conte de fée, gloire et richesse suffisent-ils pour être heureux? Cela ne semble pas être le cas pour Grace de Monaco. Elle vécut d'abord sa jeunesse comme « le vilain petit canard ». Mal aimée de son père qu'elle adorait, mais pour qui la compétition sportive était la seule ambition qui vaille, elle fait malgré lui ses débuts au cinéma. Derrière la rigueur puritaine, on trouve une jeune fille qui manque de confiance. À 24 ans, elle n'est toujours pas une comédienne, mais plutôt un top modèle et styliste : elle est en effet incapable de communiquer ses émotions. C'est ce qui plut tant à Hitchcock, esthète aiguisé qui semblait ne tourner que pour contempler dans son viseur la « cool blonde » comme il l'appelait. Ses amours pour ses partenaires du cinéma qu'elle poursuit n'aboutissent jamais et elle met fin à une vie désordonnée, bien que constamment surveillée par sa famille, en épousant le prince Rainier, ce qui ne satisfait toujours pas son père. Par devoir, elle décide de s'assagir. Cette princesse américaine qui avait tout pour elle, était-elle aimée de ses sujets? Ce n'est pas sûr. Était-elle heureuse? Pas sûr non plus. Elle cultivait le silence et la pudeur derrière lesquels se cachait une douleur indicible distillant un message codé qui semblait dire : Ne vous fiez pas à ce tout, il est plein de trous! Les dernières phrases de l'auteure résument bien cette biographie : « La fille qui ressemble à Grace Kelly (d'après une de ses propres boutades) combinait orgueil et candeur, force et fragilité, pudeur et passion. Elle était pâle et scintillante comme une étoile filante. » L'auteure montre peu de complaisance pour son sujet et encore moins pour le Rocher de Monaco dont elle raille les coutumes ancestrales qui sont malgré tout respectables. [Club des Irrésistibles]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Grace Kelly : biographie
[Paris] : Presses de la Cité, 2009.
281 p., [16] p. de pl. : ill. ; 24 cm + 1 affiche.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.