Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-3 de 3)
Gardiens de jardin zoologique -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Le GAL et la rivière souterraine
[Montrouge] : Bayard jeunesse, 2010.
169 p. : ill. ; 18 cm.
Depuis qu'il s'est évadé du zoo appartenant au terrible monsieur Leveau, Hamlet le loup a rejoint le GAL, un regroupement d'animaux libres qui a érigé ses quartiers dans une station de métro désaffectée. Chaque jour qui passe, tous ses membres s'entraident afin de se nourrir et de survivre dans une jungle humaine qui n'est pas sans danger. Le bestiaire entreprend ici de construire une "arche de Noé" pour s'enfuir loin de Leveau (qui a juré d'avoir leur peau), mais également pour rejoindre leurs pays respectifs. Or, pour mettre leur projet à exécution, il leur faut d'abord s'aventurer dans la ville pour trouver les plans d'un bateau, ainsi qu'explorer les profondeurs du métro afin de dénicher une rivière souterraine. Deux expéditions périlleuses, surtout lorsqu'une inondation guette...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le GAL mène l'enquête
[Montrouge] : Bayard jeunesse, 2010.
163 p. : ill. ; 18 cm.
Depuis qu'il s'est évadé du zoo appartenant au terrible monsieur Leveau, Hamlet le loup a rejoint le GAL, un regroupement d'animaux libres qui a érigé ses quartiers dans une station de métro désaffectée. Chaque jour qui passe, tous ses membres s'entraident afin de se nourrir et de survivre dans une jungle humaine qui n'est pas sans danger. Le bestiaire entreprend ici un périple jusqu'au Musée d'histoire naturelle dans l'espoir d'aider Oscar l'ornithorynque à découvrir son identité et ses origines. Or, il lui faudra une fois de plus rivaliser d'ingéniosité afin d'échapper au sinistre Leveau, qui n'a pas abandonné l'espoir de remettre la main sur Hamlet... -- Une lecture divertissante dans laquelle on suit avec plaisir une joyeuse horde d'animaux au caractère bien trempé, depuis l'ornithorynque qui aimerait bien découvrir à quelle espèce il appartient jusqu'au colibri qui s'exprime en vers. Le texte, abondamment dialogué et émaillé de quelques notions documentaires s'intégrant à l'ensemble avec une grande fluidité, est égayé de délicats lavis qui campent le bestiaire réaliste dans des décors urbains esquissés avec soin. Quant à l'homme, il y est grossièrement caricaturé pour mieux illustrer sa bêtise! Une belle ode à l'entraide et à la protection de la faune. [SDM]



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Signé le Gang des animaux libres!
[Montrouge] : Bayard jeunesse, 2010.
160 p. : ill. ; 18 cm.
Monsieur Leveau est un homme cupide et sans scrupules qui n'aime les animaux que dans la mesure où ils lui rapportent de l'argent. Dans le passé, il n'a pas donc jamais hésité à se départir de nombreuses bêtes qu'il hébergeait dans le zoo dont il est propriétaire, que ce soit pour les vendre sur le marché noir ou les tuer pour récupérer leur fourrure. Et cette fois, c'est Hamlet le loup qui est dans sa ligne de mire. Leveau prévoit en effet utiliser sa superbe toison pour confectionner un manteau à sa fille. Avec l'aide de son ami Barnabé le gorille, Hamlet parvient heureusement à s'enfuir et à rejoindre le GAL, le Gang des Animaux Libres, qui a érigé ses quartiers dans une station de métro désaffectée. Débute une nouvelle vie riche en aventures pour le louveteau, qui découvre que la liberté a également son prix. Car la ville n'est pas sans danger et il est difficile d'y trouver de la nourriture. Mais tout est possible en misant sur l'entraide! -- Une lecture divertissante dans laquelle on suit avec plaisir une joyeuse horde d'animaux au caractère bien trempé, depuis l'ornithorynque qui aimerait bien découvrir à quelle espèce il appartient jusqu'au colibri qui s'exprime en vers. Le texte abondamment dialogué est égayé de délicats lavis campant le bestiaire réaliste dans des décors urbains esquissés avec soin. Quant à l'homme, il y est grossièrement caricaturé pour mieux illustrer sa bêtise! [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.