Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Forêts -- Exploitation -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Mistouk : roman
[Montréal] : Boréal, 2002.
509 p. ; 23 cm.
Écrit par un historien et sociologue, auteur de plusieurs ouvrages, ce Premier roman historique populaire, dont l'action se situe dans un village du Saguenay vers la fin du 19e siècle, raconte la vie de Roméo Tremblay, "trop grand pour son berceau, trop grand pour son village, pour sa région, pour son époque", ainsi que celle de sa famille et de toute une société. Succès de curiosité assuré (l'auteur est le frère de l'ancien Premier ministre du Québec). [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Pikauba : roman
[Montréal] : Boréal, c2005.
573 p. ; 23 cm.
Suite de ##Mistouk## et second roman de l'auteur, essayiste, historien et sociologue. L'histoire de Léopaul Tremblay-Manigouche dit "Le Bâtard", un Métis intelligent et déterminé, très attaché à ses origines innues (sa mère) qui réussit à "mettre sur pied une grosse entreprise forestière" dans le Québec des années 1920. Son succès lui attire "l'hostilité de la bonne société de Chicoutimi", d'autant plus que le village forestier qu'il a fondé échappe à l'emprise de "l'Église et des notables" (cf. la quatrième de couverture) et constitue une inspirante "utopie" pour tous ceux qui sont lassés de la corruption politique et de la "domination d'un clergé retors et avide" (C. M.). [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.