Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Femmes défenseurs des droits de l'homme -- Biographies

1

Livre  
Rosa Parks
Montréal, Québec : La Courte échelle, [2018]
27 pages non numérotées : illustrations (principalement en couleur) ; 25 cm.
L'album nous présente la personnalité de Rosa Parks, une militante pour l'égalité des droits entre les Noirs et les Blancs. Rosa a commencé à militer en refusant de céder sa place dans l'autobus à un Blanc. Puis, elle s'est déplacée vers Détroit où elle défendit le droit d'accès aux Noirs à l'éducation, au travail, à la propriété et au vote. En somme, elle fut l'étincelle par laquelle s'est formé un mouvement pour mettre fin à la ségrégation raciale aux États-Unis. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Voici Viola Desmond
Toronto, Ontario : Scholastic, [2018]
31 pages : illustrations en couleur ; 24 cm.
Dans un format entre l'album traditionnel et la bande dessinée, cette collection retrace la vie de Canadiens qui se sont démarqués dans des domaines diversifiés et ont contribué à faire avancer la société par leur engagement, leur courage et leurs idéaux. On rend ici hommage à Viola Desmond, une femme noire originaire de Nouvelle-Écosse. Parce qu'aucune école ne veut la former en raison de la couleur de sa peau, elle étudie l'esthétique à Montréal, Atlantic City et New York avant d'ouvrir son propre salon à Halifax, où elle fonde également sa propre école et connaît un grand succès auprès de sa clientèle. Par un soir pluvieux de novembre 1946, la jeune femme se retrouve en panne de voiture alors qu'elle est de passage à Glasgow. Pour tromper l'ennui en attendant qu'on la répare, elle s'offre une sortie au cinéma et refuse de s'asseoir au balcon, la section réservée aux gens de couleur. Expulsée du parterre par les policiers, elle est conduite en prison et le tribunal la condamne à payer une lourde amende. Soutenue par certains amis et découragée par d'autres, elle décide de raconter son histoire ##The Clarion## (le premier journal de Nouvelle-Écosse appartenant à des Noirs) et de porter sa cause devant la Cour suprême du pays avec l'aide de la Nova Scotia Association for advancement of coloured people. Elle ne gagnera pas sa cause, mais deviendra une pionnière en matière d'égalité raciale au Canada. Sa jeune soeur Wanda poursuivra d'ailleurs son combat et, en 2010, le premier ministre Darrel Dexter lui présentera des excuses officielles et lui octroiera le pardon absolu. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.