Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-9 de 9)
Familles d'accueil -- Fiction

1

Livre  
Un air de famille
Toulouse : Milan jeunesse, 2011.
[26] p. : ill. en coul. ; 25 cm.
Hélène, une petite chatte humanisée, est très perturbée par l'attitude de son papa, qui ne s'exprime jamais autrement qu'en hurlant. Lorsqu'elle questionne sa maman, cette dernière ne peut lui donner d'autre explication que le fait qu'ils sont tous des hurleurs du côté paternel et qu'elle pourra à son tour suivre ce chemin lorsqu'elle sera grande. Or, il n'en est pas question pour Hélène! Aussi décide-t-elle de quitter le navire familial dès le lendemain et de trouver refuge chez une gentille dame qui lui ouvre grand la porte de sa demeure lorsqu'elle apprend ce qui se passe chez elle. Pendant des jours, les parents d'Hélène la cherchent partout, son père se promettant de ne plus jamais hurler s'il la retrouve. Et voilà qu'un matin, une affiche annonce que la fillette donne un concert au centre municipal. Revêtant leurs plus beaux habits, les parents assistent à la représentation et personne ne se formalise du tonitruant "Bravo!" qui résonne dans la salle à la fin du numéro d'Hélène...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Depuis ce jour--
Namur : Mijade, 2009.
[25] p. : ill. en coul. ; 23 cm.
Depuis la mort de ses parents, Colette fait face avec courage aux bouleversements que cette tragédie occasionne dans sa vie: l'aménagement chez sa tante Jane, la séparation d'avec sa soeur et son frère, sa nouvelle école, etc.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
L'écuyère
[Rodez] : Rouergue, 2011.
53 p. : ill. en coul. ; 34 cm.
Madame Irma, voyante extralucide dans un cirque, apprend un jour à son grand mécontentement (et à celui de sa fille unique) qu'elle aura bientôt un second enfant. Enfant dont elle n'a rien à faire, elle qui est une "maman à une place". Lorsque la petite Titine vient au monde, elle la dépose donc dans une boîte à chaussures et l'abandonne sous la table de la cuisine. La nouvelle ne tarde cependant pas à se répandre et la mère indigne est envoyée en prison tandis que ses deux filles sont placées dans un orphelinat. Jour après jour, l'aînée tente d'y éliminer sa cadette dans l'espoir qu'on l'enverra ainsi rejoindre sa mère dans sa geôle. Or, le jour où on la surprend à tenter d'échanger sa soeur contre un hamster dans une animalerie, elle est enfermée sans sa maman, seule dans un cagibi. Titine part quant à elle vivre au château de la Combe-Obscure, où elle fait la rencontre de sa tante Cybèle (une sorcière) et de son oncle Tonton (un ogre), ainsi que de leurs deux infâmes rejetons qui prennent un méchant plaisir à la persécuter et à l'exploiter. Heureusement, le fantôme qui hante les lieux apporte son soutien à la pauvre orpheline, qui se retrouve au final devant les autorités et intègre une troupe de cirque aimante où elle connaît le bonheur... [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Elliot
Montréal, Québec, Canada : Les 400 coups, [2014]
32 pages non numérotées : illustrations en couleur ; 29 cm.
Un petit album très doux au cours duquel on narre comment Elliot le petit lapin humanisé a fini par trouver une famille capable de répondre à ses besoins et à prendre soin de lui, après que ses parents biologiques aient malheureusement échoué, à deux reprises, à cette tâche. Très simplement, on explique qu'Elliot pleurait, criait et faisait des bêtises, mais ses parents ne savaient pas comment réagir. Ils ont alors demandé de l'aide et Thomas est venu les visiter. Ce travailleur social a alors emmené Elliot, en lui expliquant que ses parents avaient besoin de temps pour "se remettre en forme" et qu'une autre famille allait prendre soin de lui en attendant. Elliot, inquiet, a eu envie de pleurer, mais tout est devenu plus rassurant dans cette autre famille. "Elliot pouvait pleurer et on comprenait qu'il avait faim. / Il pouvait crier et on comprenait qu'il avait de la peine. / Il pouvait faire des bêtises et on comprenait qu'il voulait qu'on lui donne de l'attention." (cf. p. [11-13]). De retour chez ses parents biologiques, après quelques visites pour jouer avec eux, les choses ne se sont pas mieux passées. Thomas a alors dû trouver une nouvelle famille à Elliot. Et comme ses parents naturels ne se sont pas montrés à la hauteur de leur tâche, Thomas a dû lui annoncer qu'il lui chercherait une famille pour toute la vie. [SDM]



Afficher la fiche complète

5

Livre  
La grande vague
Paris : Le Baron perché, 2007.
[33] p. : ill. en coul. ; 30 cm.
Une fillette, en vacances avec sa famille au bord de l'océan Indien, survit miraculeusement à un tsunami qui emporte tous les siens. Recueillie par une dame du pays, Perle est retrouvée par un organisme humanitaire qui la renvoie en France chez sa marraine. Devenue une jeune fille, elle rencontre Lam, en tombe amoureuse et refait avec lui le voyage qui lui permettra de retourner sur les lieux de la catastrophe et de faire une certaine paix avec son passé. -- Un album magnifique, abondamment illustré d'esquisses saisissantes, qui aborde cependant de manière déconcertante la tragédie du tsunami de 2004 à travers l'histoire assez improbable d'une jeune Occidentale sauvée des eaux. Peu de détails sont fournis sur le sort qui s'abat sur les Indonésiens. On aurait pu souhaiter un peu plus d'égards envers ceux qui en ont subi la majeure partie des pertes... [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Just like a mama
New York : Simon & Schuster Books for Young Readers, [2020]
40 unnumbered pages : color illustrations ; 28 cm



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Moun
Paris : L'École des loisirs, 1994.
32 p. : ill. en coul. ; 22 cm.
Pour échapper à la guerre, Moun est confiée à la mer par ses parents. Elle échoue sur un rivage oú elle est recueillie et adoptée. Elle ne doit cependant pas oublier qu'elle est aimée par delà l'horizon. Ce récit fera sans doute vibrer l'âme de ceux qui ont été séparés de leurs parents naturels. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Petite-Grenouille
[Bruxelles] : Casterman, 2008.
27 p. : ill. en coul. ; 31 cm.
Par un beau soir d'été, une météorite tombe sur Paris et traverse le toit d'une famille de grenouilles. Sous les yeux ébahis de ces dernières, le rocher se brise et laisse apparaître une petite grenouille, qu'ils décident d'adopter et de baptiser... Petite-Grenouille! Mais voilà, cette dernière se révèle être une véritable petite peste, gribouillant le visage de son père endormi, cuisant le téléphone au four et aspergeant d'eau tous les livres de la maison. Exaspérés, ses parents la conduisent chez le psychologue, dont elle brûle la chevelure avant d'uriner dans sa sacoche. Alors que ses parents hurlent qu'elle est insupportable, elle décide d'attraper le premier train pour le bout du monde. Elle atteint ici la grotte d'une montagne enneigée, où un vieux sage s'efforce de l'aider à trouver la paix intérieure. Mais elle le fera lui aussi tourner en bourrique avant de se sauver à nouveau. Elle n'aura toutefois pas le temps d'aller bien loin avant que ses parents ne la retrouvent et la ramènent à la maison, lui pardonnant toutes ses bêtises. D'ailleurs, l'épisode nous apprend que, quelques années plus tard, les gens viendront des quatre coins du monde pour admirer les bêtises de l'héroïne, qui sont désormais exposées dans un musée... -- Un album qui se propose de démontrer, sous le couvert de l'humour, que tous les enfants, qu'ils aient ou non un trouble du comportement, méritent d'avoir un foyer et des parents aimants. Une tentative louable, mais fort maladroite eu égard à la gravité des bêtises commises par le protagoniste, que la chute du récit tend à valoriser. On aurait souhaité que l'auteur choisisse des exemples de sottises moins graves ou, à tout le moins, qu'il explicite les intentions qu'avait la jeune grenouille en les commettant, cette dernière n'apparaissant ici que comme un être bête et méchant. Des vignettes illustrées à l'aquarelle, que rehaussent traits de plume et de peinture, animent le texte de cet album qui pourra servir d'introduction à une discussion sur le sujet, mais qui nécessite l'assistance d'un adulte pour ne pas être mal interprété. [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Multi supports  
Tsuki, princesse de la Lune / [ensemble multi-supports]
[Montréal] : Planète rebelle, 2013.
1 livre ([40] p.) et 1 disque compact (54 min, 50 s)
"Un jour dans la forêt un vieil homme coupe un bambou d'où jaillit une merveilleuse musique. Il y trouve une toute petite flûtiste. La jeune Tsuki grandit très vite, choyée par ses parents adoptifs. Sa beauté et sa musique féerique attirent de nombreux soupirants. Trois d'entre eux se distinguent, mais la jeune fille impose à chacun une épreuve." (cf. quatrième de couverture). [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.