Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Je m'appelle Mina / David Almond ; traduit de l'anglais par Diane Ménard.
Auteur Almond, David, 1951-
Éditeur [Paris] : Gallimard jeunesse, 2012, c2011.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Genre Romans familiaux
Sujet français Filles -- Journaux intimes -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Excentricité -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Mères et filles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
École à la maison -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Familles monoparentales -- Angleterre -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Liberté -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Deuil -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Poésie -- Art d'écrire -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.
Description 317 p. ; 21 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note "Je m'appelle Mina et j'adore la nuit. Tout semble possible la nuit quand le reste du monde est endormi"--Couv.
Résumé Mina est une fillette d'une dizaine d'années qui refuse de se conformer aux moules préétablis dans lesquels la société, l'école et les enseignants étroits d'esprit tentent de l'enfermer. Inventive et amoureuse des mots, il n'est pas question non plus qu'elle s'abaisse à écrire en suivant un plan rigide! Pour elle, la beauté de l'écriture consiste justement à aller là où la porte son imaginaire débordant et tant pis si on qualifie le résultat d'absurde! Mina entreprend donc l'écriture de son journal dans lequel elle livre ses pensées comme elles lui viennent, avec fantaisie et liberté. Elle évoque tour à tour son amour des oiseaux, ses envies de voyages, l'absence douloureuse de son père décédé, les jugements portés par ses anciens compagnons d'école, les conceptions de la mort selon différentes religions et civilisations du monde, son passage dans un centre d'enseignement spécialisé accueillant des enfants inadaptés parmi lesquels elle ne se sent pas non plus à sa place, la bonté de sa mère si compréhensive qui accepte de lui faire l'école à la maison depuis qu'une rédaction fantaisiste lui a valu une énorme colère de son institutrice, puis l'arrivée de nouveaux voisins et la visite d'une ancienne amie qui pourraient bien lui donner envie de quitter un peu sa solitude... [SDM]
Critique Un roman d'une grande intensité qui entraîne les lecteurs dans un voyage atypique, enrichissant et poétique qui résonne comme un grand appel à la liberté, doublé d'un plaidoyer en faveur de la différence et d'une ode à la beauté de la nature. Jalonné de calligrammes, de poèmes, d'histoires inventées ou d'activités d'écriture hors piste, ce récit rédigé sous la forme d'un journal intime respire la vie: celle d'une fillette dotée d'un esprit vif qui, depuis le haut des arbres où elle trouve refuge, pose un regard étonnamment lucide sur le monde dont elle tente de percer les mystères tout en revendiquant le droit d'être elle-même, au mépris des conventions sociales. Sur un ton faussement naïf, cette fillette des plus attachantes multiplie les réflexions et questionnements philosophiques ou métaphysiques en filigrane desquels se devinent sa solitude, sa fragilité, son désarroi face au deuil qu'elle n'arrive pas à faire et sa colère face à un système d'éducation intransigeant. Une oeuvre sincère et touchante, d'une finesse et d'une subtilité admirables, dont le contenu est magnifié par la mise en page inventive qui porte à son comble l'exercice de style de la jeune héroïne. [SDM]
Public cible J 5.
Titre original My name is Mina.
ISBN 9782070639045 (br.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Adolescents - Romans  COLL. FRANÇ.  ALM Dav je ADO  DISPONIBLE
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.