Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Éolia (Personnage fictif) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
La tour enchantée : roman
Saint-Laurent : P. Tisseyre, 2007.
200 p. : ill., carte ; 18 cm.
Éolia de Massoret, princesse de Nénucie âgée de dix ans, fait des rêves au cours desquels lui sont révélées les injustices commises dans son royaume. Sous ce titre, un songe l'entraîne dans la tour nord du château, à l'endroit même où doivent être exposés dans quelques jours à peine tous les joyaux de la Couronne. La fillette y croise une femme fantôme colérique, qui ressemble étrangement à Marie-Béatrice, une ancienne archiduchesse de l'Empire d'Autriche. Mais quel est le lien entre cette apparition subite et l'exposition de bijoux à venir? Éolia se lance dans une enquête qui la conduit sur les traces de voleurs ingénieux... -- Une intrigue policière plutôt mince, menée par une fillette intrépide et espiègle. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les voleurs d'eau : roman
Saint-Laurent : P. Tisseyre, 2007.
199 p. : ill., carte ; 18 cm.
Éolia de Massoret, princesse de Nénucie âgée de dix ans, fait des rêves au cours desquels lui sont révélées les injustices commises dans son royaume. Sous ce titre, un songe la met en contact avec un vieil homme qui prétend que l'on tente de lui voler sa montagne, le mont Cheval. En faisant des recherches sur Internet, la fillette découvre qu'une source souterraine coule à cet endroit. Tout cela aurait-il un lien avec les manifestations contre la privatisation de l'eau qui ont lieu dans tout le pays ou encore avec la nouvelle eau embouteillée Aqua-Nucie? -- Une intrigue policière à saveur écologique, menée par une fillette intrépide et espiègle, à laquelle se greffent des anecdotes concernant les désagréments liés à la vie royale vécue sous les feux de la rampe. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.