Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Enfants -- Hyperprotection -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Everything, everything
[Montrouge] : Bayard, [2017]
361 pages : illustrations ; 21 cm.
Madeline, dite Maddy, est une jeune femme de 18 ans qui souffre d'une forme de déficit immunitaire combiné sévère (la "maladie de l'enfant-bulle"). "Allergique au monde" (p. 10), elle n'a donc jamais mis le pied à l'extérieur de la demeure familiale, que sa mère hyperprotectrice garde soigneusement aseptisée avec l'aide d'une infirmière, et ce, tout en n'y laissant pénétrer que quelques visiteurs triés sur le volet, qui ont auparavant subi un examen médical approfondi et été décontaminés par un puissant jet d'air pendant une heure. L'héroïne a pourtant appris à se satisfaire de son quotidien, tissé de nombreuses lectures, de cours par correspondance et de jeux qu'elle s'est inventés avec sa mère. Ceci jusqu'au jour où elle rencontre Oliver, le nouveau voisin de 17 ans, qui fait naître en elle une soif irrépressible de découvrir le monde extérieur et de vivre pleinement l'histoire d'amour qui s'offre à elle. Même si elle doit pour ce faire mettre sa vie en danger... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
L'Incandescent. 1, La société de vigilance permanente
Montrouge : Bayard jeunesse, 2013.
345 p. ; 20 cm.
Roman fantastique mettant en scène la quête de Théo Saint (Luke Anderson), un jeune garçon de 13 ans porteur d'une soi-disant maladie grave et dangereusement contagieuse qu'ont élevé, isolé de tous et dans l'ignorance de ses immenses pouvoirs, le Docteur Saint, M. Bon et lord Colombe, trois élites d'une société ayant voulu créer "un monde où seuls quelques élus souffrir[aient] des angoisses du pouvoir et du fardeau des richesses. Un monde où les hommes ordinaires jouir[aient] des vertus de la pauvreté et de la félicité de l'esclavage (....) [et où] cette nation domine[ait] un empire vaste et docile, comme autrefois. " (cf. p. 62). Or, ce jeune élu, à qui on a fait croire que "la quête du bonheur rend les gens égoïstes" et "cause des frictions dans la société et entraîne une peur maladive de la mort", est bientôt enlevé. (cf.p. 88). Il est conduit, par un fossoyeur et un gardien de cimetière, à travers le Réseau, sorte de canalisations souterraines des Abandonnés, anciens alliés de la Société des bonnes oeuvres qui veille à l'isolation de l'Incandescent, et où il rejoint la pétillante et courageuse double de sa femme de chambre, Chloé. Celle-ci, qui est aussi de la police, lui fait alors découvrir la Société de vigilance permanente qui combat les cruelles machinations de la prétendue organisation caritative qui s'apprête à ordonner la Grande Libération. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.