Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Danses de société -- Bandes dessinées

1

Livre  
Welcome to the ballroom. 1
Paris, France : Éditions Noeve grafx, [2021]
1 volume (non paginé) : principalement des illustrations ; 18 cm.
Ne sachant quoi faire de sa vie, qu'il s'agisse de loisirs ou de petits boulots, Tatara Fujita est moqué par des adolescents lorsqu'il regarde longuement le tract publicitaire d'une école de danse. Un homme arrive alors sur une moto et repousse les railleurs, en plus d'entraîner le collégien à l'école Ogasawara, qui a besoin de nouveaux élèves. Dès qu'il met le pied dans l'établissement, Kaname Sengoku lui prodigue quelques leçons qui changeront la vie du jeune homme en lui donnant une confiance en soi qu'il ne possédait pas jusqu'ici. Celle-ci vacille cependant quand Tatara découvre que la mignonne Shizuku fréquente également l'école de danse et l'accuse de s'inscrire seulement pour mater les filles. Néanmoins, il développera une véritable passion pour cet art, ce qui lui permettra d'apprivoiser différents styles, mais aussi de se sentir mieux dans sa peau, particulièrement sous les feux des projecteurs. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Welcome to the ballroom. 2
Paris, France : Éditions Noeve grafx, [2021]
1 volume (non paginé) : principalement des illustrations ; 18 cm.
Ne sachant quoi faire de sa vie, qu'il s'agisse de loisirs ou de petits boulots, Tatara Fujita est moqué par des adolescents lorsqu'il regarde longuement le tract publicitaire d'une école de danse. Un homme arrive alors sur une moto et repousse les railleurs, en plus d'entraîner le collégien à l'école Ogasawara, qui a besoin de nouveaux élèves. Dès qu'il met le pied dans l'établissement, Kaname Sengoku lui prodigue quelques leçons qui changeront la vie du jeune homme en lui donnant une confiance en soi qu'il ne possédait pas jusqu'ici. Celle-ci vacille cependant quand Tatara découvre que la mignonne Shizuku fréquente également l'école de danse et l'accuse de s'inscrire seulement pour mater les filles. Néanmoins, il développera une véritable passion pour cet art, ce qui lui permettra d'apprivoiser différents styles, mais aussi de se sentir mieux dans sa peau, particulièrement sous les feux des projecteurs. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.