Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche Panier Vider le panier
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La pension Moreau. Épisode 2, La peur au ventre / scénario de Benoît Broyart ; dessins de Marc Lizano.
Auteur Broyart, Benoît, 1973- auteur
Éditeur Amiens : Les Éditions de la Gouttière, [2018]
©2018
Notice 4 de 7
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre français Bandes dessinées
Sujet français Maisons de correction -- Bandes dessinées
Délinquance juvénile -- Bandes dessinées
Enfants maltraités -- Bandes dessinées
Amitié -- Bandes dessinées
Dessin -- Bandes dessinées
Collaboration Lizano, Marc, 1970- artiste
Description 48 pages : principalement des illustrations en couleur ; 28 cm.
Résumé La Pension Moreau est une école de redressement aux airs de donjon, située à l'écart des villes. Les parents d'Émile ont payé une fortune pour y faire interner leur garçon Émile, afin qu'il puisse reprendre un jour le droit chemin. En effet, Émile ne parle presque plus et il n'aime que le dessin. Sans compter qu'il est d'un naturel têtu. À la pension, il est rapidement débordé par les corvées et l'éducation humiliante qu'il y reçoit. Or, avec ses amis Paul, Victor et Jeanne, les enfants comptent bien trouver le moyen de résister. Dans ce second épisode, Paul sort de ses deux mois de réclusion et il compte organiser la fameuse résistance avec Victor, Jeanne et Émile, mais Émile sera le témoin d'un évènement inquiétant en forêt. Maintenant, les enfants sont persuadés que les enseignants finissent par assassiner certains pensionnaires. [SDM]
Critique Une bande dessinée imaginative. L'action place des enfants attachants dans une ambiance de grande déprime. La Pension Moreau a tous les airs d'un camp de travail forcé. Les jeunes parviennent à s'unir pour résister aux attaques sournoises du corps professoral, lequel est représenté par des animaux (hibou, renard, gorille, etc.) intransigeants et fascinés par le gain en argent. Les dessins représentent bien la grisaille quotidienne, l'aspect famélique des enfants appuie le côté sans-coeur d'un milieu d'éducation réactionnaire, basé ici sur les sévices et les humiliations. [SDM]
Public cible J 4.
ISBN 9791092111699 (relié)
Autre titre Peur au ventre
Pension Moreau. 2
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - BD    PENSION_M v.2 BD J  DISPONIBLE
 
 
 
   
   
Notice 4 de 7
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.