Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Jeux vidéo -- Comportement compulsif -- Bandes dessinées.

1

Livre  
No pasaran. 1, Le jeu
[Paris] : Casterman : L'École des loisirs, 2012.
62 p. : principalement des ill. en coul. ; 32 cm.
Lors d'un voyage scolaire à Londres, Andreas, Thierry et Éric quittent leur groupe en catimini afin de visiter une boutique spécialisée dans les jeux vidéo. Bouleversé après avoir aperçu l'insigne "Legion condor" (un aigle transportant un symbole nazi entre ses serres) cousu sur le blouson d'Andreas, le vieux marchand leur offre un logiciel en les priant de s'y plonger "avant qu'il ne soit trop tard". De retour en France, les adolescents entreprennent de tester le jeu que leur a remis le vieil homme. Un jeu infernal nommé "L'expérience ultime" qui bouleverse leurs vies à jamais en leur faisant vivre comme s'ils y étaient les grandes guerres du 20e siècle de même que les déportations, persécutions et autres atrocités qu'elles entraînèrent dans leur sillage. Les images d'un grand réalisme provoquent de sérieux malaises chez Thierry et Éric, qui ne peuvent concevoir qu'Andreas s'absorbe avec un réel plaisir dans ce jeu dont il devient rapidement accroc...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
No pasarán, le jeu : l'intégrale
Paris : Rue de Sèvres, 2014.
124 p. : principalement des ill. en coul. ; 28 cm.
Lors d'un voyage scolaire à Londres, Andreas, Thierry et Éric quittent leur groupe en catimini afin de visiter une boutique spécialisée dans les jeux vidéo. Bouleversé après avoir aperçu l'insigne "Legion condor" (un aigle transportant un symbole nazi entre ses serres) cousu sur le blouson d'Andreas, le vieux marchand leur offre un logiciel en les priant de s'y plonger "avant qu'il ne soit trop tard". De retour en France, les adolescents entreprennent de tester le jeu que leur a remis le vieil homme. Un jeu infernal nommé "L'expérience ultime" qui bouleverse leurs vies à jamais en leur faisant vivre comme s'ils y étaient les grandes guerres du 20e siècle de même que les déportations, persécutions et autres atrocités qu'elles entraînèrent dans leur sillage. Les images d'un grand réalisme provoquent de sérieux malaises chez Thierry et Éric, qui ne peuvent concevoir qu'Andreas s'absorbe avec un réel plaisir dans ce jeu dont il devient rapidement accroc...



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.