Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-10 de 10)
Collèges (Secondaire français) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
La belle Adèle
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2010.
154 p. ; 21 cm.
À l'occasion de son anniversaire, Adèle est entraînée contre son gré par sa tante à une séance de maquillage. Frédéric, l'ami d'enfance d'Adèle qui se retrouve par hasard devant le kiosque, s'extasie devant l'effet du maquillage. De retour à la maison, Adèle reçoit la visite de ce même ami venu faire un devoir. Enfermés dans la chambre, les deux adolescents laissent cours à leurs doléances envers certains membres de leur famille qui veulent les transformer et envers le comportement malveillant des adolescents qui les entourent au collège. Inspirés par l'effet de surprise du maquillage d'Adèle, les deux amis profitent du retour en classe pour se faire passer pour un couple. Ils pensent qu'ainsi ils ne seront plus discriminés au collège. Cette décision leur procurera en effet une popularité inespérée...



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le bon Antoine
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2013.
229 p. ; 21 cm.



Afficher la fiche complète

3

Livre  
Le chevalier des Arbres : roman
Saint-Laurent : P. Tisseyre, c2002.
327 p. ; 18 cm.
En 1944, durant la Seconde Guerre mondiale, un jeune Juif québécois de treize ans se voit obligé de vivre dans un collège quelque part en France sous une fausse identité. Orphelin de mère et privé de son père, un pilote d'avion appelé à prendre les commandes d'un Bombardier B-17 pour l'Angleterre, Lucien Goldman vit sous le nom de Miron. Il s'évertue à se faire accepter dans la bande à Kaczki qui connaît plus d'une astuce afin de déjouer les pères jésuites. Malheureusement, un soldat allemand est tué dans la forêt avoisinante, ce qui aura de graves conséquences pour tout le collège. Les jeunes de la bande à Kaczki tentent de se sauver de même que leurs collègues pour ne pas être fusillés. Heureusement, les jeunes pourront compter sur l'aide du père Janin que Lucien a baptisé en secret le chevalier des Arbres. -- Un récit captivant et bien écrit qui met au premier plan la solidarité, le courage et l'espoir. Quelques passages violents. [SDM]



Afficher la fiche complète

4

Livre  
Harcèlement
Paris : Oskar, 2011.
235 p. ; 21 cm.
Valentin, un adolescent bavard et atypique, entame son année scolaire dans une nouvelle école où il deviendra rapidement le bouc émissaire de toute sa classe. Il devra affronter seul la violence sournoise dont il est la victime...



Afficher la fiche complète

5

Livre  
Journal d'un cancre. [1], Ou, Les tribulations de Guillaume Planchet en classe de sixième 4
Paris : Fleurus, [2015]
189 pages : illustrations ; 21 cm.
D'aussi loin qu'il se souvienne, l'école a toujours été synonyme d'enfer pour Guillaume Planchet, un cancre qui aspire à passer inaperçu, mais qui a incontestablement le chic pour se mettre les pieds dans les plats. L'année de son entrée au collège commence d'ailleurs sur les chapeaux de roue lorsqu'il décide de faire la démonstration de ses talents de tireur à l'arc (une discipline qu'il pratique de longue date) dans le cadre d'un exposé oral visant à présenter un objet qui lui tient particulièrement à coeur. La manière dont il a soi-disant mis en péril la vie de ses camarades fait l'objet du premier billet d'une très longue série que ses professeurs, découragés, adressent à ses parents en témoignage de son inattention en classe, ainsi que des bévues et catastrophes qu'il enchaîne malgré lui. Le jour où il oublie une cannette derrière un radiateur, il provoque même l'explosion du système de chauffage. Craignant que l'enquête ouverte par les policiers ne le désigne comme coupable et gâche définitivement sa vie, Guillaume redoutable d'efforts afin de rentrer dans le rang... [SDM]



Afficher la fiche complète

6

Livre  
Journal d'un cancre. 2, C'est qui le dernier?
Paris : Fleurus, [2016]
223 pages : illustrations ; 21 cm.
D'aussi loin qu'il se souvienne, l'école a toujours été synonyme d'enfer pour Guillaume Planchet, un cancre qui aspire à passer inaperçu, mais qui a incontestablement le chic pour se mettre les pieds dans les plats. Ses déboires se poursuivent ici, alors qu'il est toujours en classe de 6e au collège Marcel Tassombier. Les autorités ont en effet accepté de ne pas le renvoyer en raison de l'aide précieuse qu'il apporte à l'équipe de basket-ball de l'établissement, mais, pour continuer à y jouer, il doit impérativement améliorer ses notes. Après avoir cumulé les heures de colle et les bêtises, Guillaume a le bonheur de voir arriver à l'école des triplés à la carrure de Vikings, qu'il soupçonne rapidement de s'échanger leurs places dans les cours en fonction de leurs forces. Voilà l'occasion de les faire chanter pour les forcer à leur donner, à lui et au reste de la classe, les réponses aux exercices et aux examens... Parallèlement, les élèves montent une comédie musicale et accueillent de jeunes Anglais dans le cadre d'un échange linguistique. [SDM]



Afficher la fiche complète

7

Livre  
Journal d'un cancre. 2, C'est qui le dernier?
Vanves : Le Livre de poche jeunesse, [2021]
223 pages : illustrations ; 18 cm.
Réédition. D'aussi loin qu'il se souvienne, l'école a toujours été synonyme d'enfer pour Guillaume Planchet, un cancre qui aspire à passer inaperçu, mais qui a incontestablement le chic pour se mettre les pieds dans les plats. Ses déboires se poursuivent ici, alors qu'il est toujours en classe de 6e au collège Marcel Tassombier. Les autorités ont en effet accepté de ne pas le renvoyer en raison de l'aide précieuse qu'il apporte à l'équipe de basket-ball de l'établissement, mais, pour continuer à y jouer, il doit impérativement améliorer ses notes. Après avoir cumulé les heures de colle et les bêtises, Guillaume a le bonheur de voir arriver à l'école des triplés à la carrure de Vikings, qu'il soupçonne rapidement de s'échanger leurs places dans les cours en fonction de leurs forces. Voilà l'occasion de les faire chanter pour les forcer à leur donner, à lui et au reste de la classe, les réponses aux exercices et aux examens... Parallèlement, les élèves montent une comédie musicale et accueillent de jeunes Anglais dans le cadre d'un échange linguistique. [SDM]



Afficher la fiche complète

8

Livre  
Même pas cap!
Paris : Oskar, 2013.
43 p. ; 21 cm.
Très bref roman au cours duquel Damien raconte comment il est tombé fou amoureux de Marilou, une fille de son lycée qui, pour tester son amour, lui a fait relever des défis de plus en plus dangereux jusqu'au jour où, il met sa vie en danger pour elle. Incapable de raisonner en sa présence, l'adolescent a jusque-là obéi à son jeu cruel de "je parie que t'es même pas capable de..." qui l'a poussé à voler une pomme, déposer une punaise sur le siège du professeur, se battre pour récupérer son téléphone cellulaire (portable dans le texte) et traverser l'autoroute... Même en rêve, Damien a eu la frousse de sa vie en plongeant dans le fleuve, une lourde jambe dans le plâtre. Or à son réveil dans sa chambre d'hôpital, Marilou est là, changée et prête à lui demander pourquoi il fait tout ça? [SDM]



Afficher la fiche complète

9

Livre  
Nils Hazard chasseur d'énigmes. 2, L'assassin est au collège
Paris : L'École des loisirs, 2011, c1992.
152 p. ; 19 cm.
D'étranges évènements bouleversent la vie du collège Saint Prix. Le professeur d'histoire géographie a retrouvé son casier forcé et ses copies corrigées avec du sang humain. Du coup, le pauvre en a fait une dépression nerveuse. En outre, des lettres anonymes sont envoyées au directeur et les élèves ont tous des comportements un peu bizarres.



Afficher la fiche complète

10

Livre  
Plus de morts que de vivants
[Rodez] : Rouergue, [2015]
251 pages ; 21 cm.
Dans un collège de Marseille, l'ambiance est plutôt détendue à la veille des vacances d'hiver. Les élèves se voient déjà sur les pistes de ski. Ils ne peuvent pas se douter que ce jour sera le plus effroyable de leur vie, peut-être même le dernier, car un nouveau virus ultra virulent causant une mort fulgurante et atroce va disséminer élèves et enseignants les uns après les autres. Dés les premières pages, les premiers symptômes ne tardent pas à faire leur apparition: hémorragies, perte des cheveux par poignées, vomissements ininterrompus, os cassés, corps qui se disloquent ou explosent. Âmes sensibles s'abstenir. À midi on compte déjà 300 élèves décédés, une lourde comptabilité tenue par le directeur jusqu'à ce qu'il meure lui-même. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.