Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Limiter / Trier la recherche Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre La vie compliquée de Léa Olivier. 6, Attention : torpille! / d'après le roman Montagnes russes de Catherine Girard-Audet ; scénario de Alcante ; dessin de Ludo Borecki.
Auteur Alcante, 1970- auteur
Éditeur [Montréal, Québec] : Éditions Les Malins, [2018]
©2018
Notice 6 de 10
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Genre français Adaptations en bandes dessinées
Sujet français Olivier, Léa (Personnage fictif) -- Bandes dessinées
Adolescentes -- Bandes dessinées
Amitié -- Bandes dessinées
Amours -- Bandes dessinées
Écoles secondaires -- Bandes dessinées
Courrier électronique -- Bandes dessinées
Blogues -- Bandes dessinées
Clavardage -- Bandes dessinées
Séduction -- Bandes dessinées
Montréal (Québec) -- Bandes dessinées.
Collaboration Borecki, Ludo, 1973- artiste
Adaptation de (oeuvre) : Girard-Audet, Catherine. Vie compliquée de Léa Olivier 5, Montagnes russes
Description 46 pages : principalement des illustrations en couleur ; 29 cm.
Édition Première édition.
Note En tête du titre : Catherine Girard-Audet.
Résumé Bande dessinée proposant une adaptation fidèle de "Montagnes russes", cinquième tome de la série de romans éponyme. L'heure du retour en classe a sonné pour Léa, qui se voit de nouveau entraînée dans un tourbillon d'émotions! Il lui faut effectivement de nouveau composer avec la bande de nunuches qui prend d'autant plus plaisir à l'humilier qu'elles sont cette fois dans la même classe! Alors que son frère Félix jouit de la liberté que lui octroient son entrée au Cégep et son départ de la maison, elle doit pour sa part composer avec des parents qui ne cessent de lui rappeler que son avenir est tributaire de ses résultats scolaires. Une lutte féroce s'amorce par ailleurs entre elle et la redoutable Maude qui a, tout comme elle, jeté son dévolu sur Olivier, le séduisant nouveau venu, et qui est prête à tous les coups bas afin de la mettre hors course! Comme si ce n'était pas assez, Thomas, son ex, nage en pleine confusion et lui propose de la rencontre lors de sa visite imminente à Montréal. Heureusement restent les courriels et MSN, qui lui permettent de se confier aux copines qu'elle a laissées derrière elle! [SDM]
Critique Une chronique adolescente classique, mais réussie, qui s'anime ici sous la forme d'une bande dessinée collant de près à la version originale tout en permettant d'en gommer quelques redondances en allant à l'essentiel. La narration, qui s'égrène du début septembre au début octobre, laisse la belle place aux échanges de courriels et de messages textes (rédigés dans une langue correcte), que l'on a intégrés aux cases dans des encarts de différentes couleurs, selon l'identité des correspondants. Le tout est porté avec efficacité par un graphisme semi-réaliste, expressif et fourni, qui plante le cadre dans une métropole montréalaise soigneusement reconstituée. Un feuilleton de lecture facile, tissé d'anecdotes réalistes collant à la vie des ados contemporains, dont l'univers actuel est croqué avec une touche d'humour et une bonne humeur rehaussée par la colorisation chaleureuse. Soulignons que l'héroïne vieillit et que ses préoccupations évoluent au fil des tomes (elle qui sort ici dans un bar avec une fausse carte et la complicité de son grand frère), même si l'ensemble demeure assez naïf et accessible aux jeunes ados. [SDM]
Public cible J+ 4.
ISBN 9782896577538 (relié)
Autre titre Attention : torpille!
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - BD    LEA_OLIVI v.6 BD J  RETOUR 22-08-25
 
 
 
   
   
Notice 6 de 10
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.