Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Centres de réadaptation -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
C.R.A.A.V. 1, Thérapie de choc
Montréal (Québec) : Éditions Les Malins, [2019]
284 pages ; 22 cm.
Avec l'approche de la fin du secondaire, de son autonomie et de tous les choix qui devront s'imposer à elle, Marion, 16 ans, fait la plus grosse crise de panique qu'elle n'a jamais faite en plein milieu d'un examen. Celle qui souffre d'anxiété chronique et qui perd tous ses repères face au moindre changement n'arrive pas à s'en remettre, ses parents fondant ainsi leurs espoirs sur un centre de réadaptation pour adolescents vulnérables qui, à ce que l'on dit, a d'incroyables répercussions sur ses patients. Le C.R.A.A.V. se situe par contre dans un ancien chalet d'été victorien d'un riche industriel, isolé sur une île au milieu du fleuve. Entre les activités qui lui sont proposées ainsi que les thérapies individuelles et de groupe, Marion scinde son temps entre ses nouvelles amies, Serena et Romy, et ses balades sur la plage. De là, elle aperçoit un étrange panache de fumée s'élever de la rive opposée et la présence d'une queue d'ouragan obscurcit le ciel. Au lendemain d'un orage, voilà qu'elle trouve sur le sable non pas des coquillages ou des pierres, mais une jeune fille, rescapée des flots pour annoncer aux résidents du centre qu'ils seront bientôt la cible de créatures horribles. [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
C.R.A.A.V. 2, Rémission temporelle
Montréal (Québec) : Éditions Les Malins, [2020]
311 pages ; 22 cm.
Avec l'approche de la fin du secondaire, de son autonomie et de tous les choix qui devront s'imposer à elle, Marion, 16 ans, fait la plus grosse crise de panique qu'elle n'a jamais faite en plein milieu d'un examen. Celle qui souffre d'anxiété chronique et qui perd tous ses repères face au moindre changement n'arrive pas à s'en remettre, ses parents fondant ainsi leurs espoirs sur un centre de réadaptation pour adolescents vulnérables qui, à ce que l'on dit, a d'incroyables répercussions sur ses patients. Le C.R.A.A.V. se situe par contre dans un ancien chalet d'été victorien d'un riche industriel, isolé sur une île au milieu du fleuve. Entre les activités qui lui sont proposées ainsi que les thérapies individuelles et de groupe, Marion scinde son temps entre ses nouvelles amies, Serena et Romy, et ses balades sur la plage. De là, elle aperçoit un étrange panache de fumée s'élever de la rive opposée et la présence d'une queue d'ouragan obscurcit le ciel. Au lendemain d'un orage, voilà qu'elle trouve sur le sable non pas des coquillages ou des pierres, mais une jeune fille, rescapée des flots pour annoncer aux résidents du centre qu'ils seront bientôt la cible de créatures horribles. [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.