Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Centres pour jeunes délinquants -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse.

1

Livre  
Le cas Jack Spark. Saison 1, Été mutant
Paris : J.-C. Gawsewitch, 2009.
505 p. ; 24 cm.
Jack Spark, New-Yorkais de quinze ans, souffre d'une étonnante allergie au sel, d'une intolérance au soleil et, surtout, de graves problèmes d'insomnie qui compromettent ses résultats scolaires. Pour lui permettre de rattraper le retard accumulé en cours d'année, ses parents le forcent à intégrer une soi-disant colonie de vacances spécialisée, sise au ranch de Redrock, au pied des montagnes Rocheuses. Or, l'établissement (cerné par les barbelés) est en fait un centre de rééducation pour ados asociaux où cohabitent hypocondriaques, mythomanes, obsessionnels compulsifs et autres psychotiques. Ceci sans compter l'étrange famille du despotique docteur Krampus, le directeur des lieux, et les "éducateurs" qui empruntent tous leurs noms à des héros de westerns: Buffalo Bill, Calamity Jane ou encore Billy the Kid. La peur gagne véritablement Jack lorsqu'il réalise que son propre corps subit d'étranges transformations: ses cheveux bleuissent, son odorat s'affine et il a le pouvoir de s'immiscer dans l'esprit de ses compagnons. Est-il en passe de devenir un monstre? Entre les travaux à la plantation effectués sous le soleil brûlant et les séances de "thérapie" dans le bac de Mesmer (dont il est le seul à ressortir sans être vidé de son énergie vitale), réussira-t-il à percer les secrets que renferment les murs de Redrock où, chaque nuit, pénètre une charrette remplie d'enfants qui ne leur sont jamais présentés? Sinead, la jolie kleptomane, saura-t-elle le seconder dans sa quête d'une troublante vérité? [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Un garçon si gentil
Toulouse : Milan, 2014.
247 p. ; 21 cm.
Réédition. Rod est obnubilé par Aurélie, la jeune chanteuse du groupe rock de son quartier. Et voilà qu'un soir, après une prestation survoltée, elle se pomponne et lui propose de sortir faire la fête avec elle. Plusieurs bières et danses lascives plus tard, l'adolescente entraîne son cavalier dans un square. Tous deux s'étendent dans l'herbe et, fou de désir, Rod se fait plus entreprenant, ne prêtant pas vraiment attention à Aurélie qui détourne la tête en chantonnant, passablement ivre: "I don't need a lover, I just need a friend" (p. 23). Ne se sont-ils pas amusés à s'exprimer avec des paroles de chansons toute la soirée? Ne sentant plus de résistance de la part de sa partenaire, Rod persiste à lui faire l'amour avant de s'endormir. Or, au réveil, il est seul et Aurélie ne retourne pas ses appels téléphoniques. Ce n'est que le lendemain, lorsque des policiers frappent à sa porte, qu'il comprend que sa vie vient de basculer dans le cauchemar: Aurélie l'accuse de viol avec violence. Rod est déstabilisé: comment peuvent-ils avoir une perception si différente des événements? Qu'à cela ne tienne, le médecin légiste ayant décrété que la plaignante souffre d'oedème vulvaire et de lésions traumatiques récentes, l'adolescent est incarcéré dans un centre de détention pour mineurs jusqu'à son procès... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.