Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Seuls au monde. 1 / Emmy Laybourne ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Christophe Rosson.
Auteur Laybourne, Emmy auteur
Éditeur Vanves : Le Livre de poche jeunesse, [2016]
©2016
Notice 7 de 8
Résultat Titre précédent Titre suivant
 
 
Collection Le livre de poche. Jeunesse
Le livre de poche. Jeunesse
Genre français Romans de science-fiction
Sujet français Adolescents -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Catastrophes naturelles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Habiletés de survie -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Centres commerciaux -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Cliques (Sociologie) -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Entraide -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse
Description 345 pages : carte ; 18 cm.
Note locale RJ 2017-10-28
Note Traduction de: Monument 14.
Résumé Réédition. Coincés dans un centre d'achats, après une succession de catastrophes naturelles et humanitaires, six étudiants du secondaire tentent de survivre tout en protégeant de jeunes enfants réfugiés avec eux dans un grand magasin Greenway. Étant en route pour l'école, leurs autobus scolaires ont été laminés par d'énormes grêlons faisant déraper puis s'abîmer les véhicules avec leurs passagers. Madame Wooly, qui conduisait l'autobus des tout-petits est venu récupérer les ados survivants, puis, tandis qu'elle leur promettait de revenir avec des secours, les plus vieux ont accepté de s'occuper de leurs cadets, certains étant en grave état de choc ou grièvement blessés. Ayant repéré le rayon des appareils électroniques, après s'être nourris et changés, les jeunes ont alors pris conscience de ce qui leur arrivait: un énorme tsunami s'est abattu sur les côtes américaines, suite à l'éruption d'un volcan des îles Canaries. Ayant pratiquement rasé la plupart des villes côtières, la catastrophe naturelle s'étend jusqu'au-dessus des Rocheuses et au sud des États-Unis. Or, un tremblement de terre qui va provoquer des déversements de matières dangereuses de la Défense américaine, va malheureusement suivre... [SDM]
Critique Narré en direct sur douze jours par l'adolescent ordinaire qu'est Dean, ce thriller apocalyptique entraîne le lecteur dans une avalanche de catastrophes naturelles dont devront se sortir six adolescents responsables de quelques écoliers et enfants d'âge préscolaire. Après une mise en situation haletante (qui n'est pas sans rappeler la série ##Gone##), ce roman d'anticipation poursuit avec crudité l'étalage des circonstances exceptionnelles auxquels les jeunes font face de manière inventive et assez efficace. On peut cependant regretter que la psychologie des personnages y soit très stéréotypée, altérant au passage la profondeur des interventions des protagonistes jusqu'à les rendre peu plausibles, voire, à certaines occasions, sexistes ou racistes, surtout en ce qui a trait aux personnages féminins (Astrid la blonde qui tombe enceinte après avoir été rejointe par Jake, malgré qu'elle se soit recluse, ayant peur de contaminer les autres et de ses réactions violentes. (cf. p. 176-[179]). Sahalia, la Lolita de 13 ans, qui cherche les faveurs des garçons (cf. p. 212), dont celles d'un employé hispanique (cf. p. 284) qui abuse d'elle.), dont on évoque les attraits séducteurs plutôt peu à propos. On colle ensuite à celle qui reste longtemps en état de choc, un rôle maternel assez étonnant compte tenu de son état psychologique. Et les garçons ne sont pas en reste. Vulgarité, violence, meurtres banalisés sont aussi au menu. De plus, des coquilles ou maladresses de traduction jalonnent aussi l'ouvrage. (Par exemple: "On s'est tous tournés vers Josie, qui nous scrutait d'un air à la fois intéressé et détaché, comme si elle n'arrivait pas bien à nous remettre." Peut-être aurait-il mieux valu dire "à nous replacer". (cf. p. 33).). À partir de 13 ans. Contexte de traduction populaire français. [SDM]
Public cible À partir de 13 ans.
J 2.
ISBN 9782019109806 (broché)
Autre titre Monument 14. Français
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Romans  COLL. FRANÇ.  LAY Emm se v.1 J  RETOUR 21-10-09
 
 
 
   
   
Notice 7 de 8
Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.