Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Carroll, Lewis, 1832-1898. Alice au pays des merveilles -- Romans, nouvelles, etc. pour la jeunesse

1

Livre  
Les guerres du miroir. 1, Alice en exil
Paris : Bayard jeunesse, 2006.
352 p. ; 23 cm.
Volontaire et douée d'une imagination hors du commun, la princesse Alyss de Coeur est éduquée afin de remplacer sa mère à la tête du Pays des Merveilles. Or, le jour de son septième anniversaire, sa cruelle tante Redd envahit le palais avec ses soldats-cartes et Le Chat, un assassin mi-humain mi-félin. Bannie du pays des années auparavant parce qu'étant adepte de l'Imagination Noire, la maléfique dame est bien décidée à usurper le trône. Ses parents ayant été massacrés lors de ce sanglant coup d'État, Alyss est contrainte de fuir la contrée en traversant le miroir, puis l'Étang des Larmes, qui la propulse dans l'Angleterre du 19e siècle. Après avoir passé quelques jours avec la bande d'enfants de la rue qui l'a accueillie, elle est adoptée par les Liddell, qui habitent Oxford. Or, Alyss est rapidement rejetée par son entourage, qui considère que les souvenirs qu'elle a gardés de son passé ne sont que le pur produit de son imagination. Même le Révérend Dodgson a osé transformer son tragique passé en un vulgaire et joyeux conte pour enfants! Blessée, elle en vient elle-même à se demander si elle n'est pas folle et décide dès lors de se conformer aux règles de cette nouvelle société. Elle y réussit tant et si bien que, dans sa vingtième année, le prince Léopold lui demande sa main! La jeune femme accepte, mais, alors qu'elle est sur le point de prononcer ses voeux, Le Chat fait irruption dans l'église. Sauvée in extremis par Dodge Anders, son amoureux d'enfance, Alyss retraverse le miroir et apprend avec stupeur que les habitants du Pays des Merveilles ne l'ont jamais oubliée: des rebelles, qui se font appeler les Alyssiens, n'attendaient que son retour pour l'aider à combattre l'Imagination Noire et reprendre le trône qui lui revient de droit... Premier tome d'une trilogie fantastique, audacieuse et un tantinet burlesque, qui se propose de révéler la "véritable" histoire de l'héroïne du chef-d'oeuvre de Lewis Carroll. D'une main de maître, l'auteur entremêle les références du conte merveilleux à celles de la véritable Alice Liddell afin de créer un univers plus sombre, mais également plus romanesque, qui demeure une ode au pouvoir de l'imaginaire. Un roman enlevant et de lecture facile, dans lequel on croise le général Doppelgänger, commandant de l'armée royale ayant le pouvoir de se dédoubler, la Chenille bleue, qui fait office d'oracle, le Chapelier Madigan, qui est ici membre de la Chapellerie (la force de sécurité du pays), la redoutable Redd et son cri démoniaque ("Coupez-leur la tête !"), etc. Vivement la suite! [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Les guerres du miroir. 2, Le spectre de la reine
Paris : Bayard jeunesse, 2008.
351 p. ; 23 cm.
Après un exil forcé dans l'Angleterre du 19e siècle, la princesse Alyss de Coeur a repris la place qui lui revenait de droit à la tête du Pays des Merveilles. Or, elle ne tarde pas à réaliser que son imagination débordante ne suffit pas à rendre heureux les habitants de son royaume. D'autant plus que ce dernier est convoité par le misogyne, sexiste et arrogant Arch, souverain de Limitrophie, le pays voisin. Cet homme repoussant et imbu de lui-même conspire en effet pour la renverser et s'est allié pour ce faire au vil Jack Carreau, qui n'a jamais accepté qu'Alyss lui refuse sa main. Ce sinistre duo pourrait d'ailleurs bientôt être rejoint par Redd, la cruelle tante d'Alyss, qui, selon les rumeurs, ne semble pas avoir trouvé la mort en traversant le Coeur de Cristal. Les Yeux de Verre, les guerriers nés de son esprit malfaisant, sont en effet de retour à Merveillopolis. Et voilà que, comble de malheur, Molly Feutre-Mou, garde du corps de la jeune reine, disparaît mystérieusement alors que complots et trahisons éclosent à tous vents.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.