Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Carence parentale -- Romans, nouvelles, etc.

1

Livre  
Blanc dehors : roman
Montréal, Québec : Héliotrope, [2015]
185 pages ; 19 cm.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
On ne voyait que le bonheur : roman
Paris : JC Lattès, [2014]
363 pages ; 21 cm.
Étrange. Style vraiment particulier. Déroutant. Mais au fur et à mesure que l'histoire se déroule, les pièces du puzzle se mettent en place : les personnages, les situations vraiment particulières et une fin inattendue qui justifie en somme le titre du roman que l'on met en doute tout au long de la lecture. J'ai beaucoup aimé. Premières lignes : « Une vie, et j’étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et quarante mille euros. Une vie ; le col enfin à dix centimètres, le souffle court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier bain, les premières dents, les premiers pas ; les mots nouveaux, la chute de vélo, l’appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les cousins, les vacances, […] les potes, les filles, […] les trahisons, le bien qu’on fait, l’envie de changer le monde. […] Entre trente et quarante mille euros si vous vous faites écraser. Vingt, vingt-cinq mille si vous êtes un enfant. Un peu plus de cent mille si vous êtes dans un avion qui vous écrabouille avec deux cent vingt-sept autres vies. Combien valurent les nôtres ? » [Club des Irrésistibles]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.