Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Bulletins scolaires -- Fiction.

1

Livre  
Le Vilain Gredin
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2009.
[24] p. : ill. en coul. ; 29 cm.
Lapinou rédige une lettre d'adieu qu'il laisse sur son oreiller pour annoncer à ses parents qu'il a rejoint, sur la décharge du Diable, une bande d'adolescents délinquants avec qui il multiplie les mauvais coups et mène une vie dissolue... Au terme de l'étalage des pires choses qu'il a commises (initiation, "piercing", teinture, consommation d'alcool, accidents de moto, blessures, etc.), Lapinou rassure ces derniers en leur avouant finalement n'être, en fait, qu'aller se réfugier chez ses grands-parents et vouloir leur démontrer, par cette fabulation, que "dans la vie, il y a des choses beaucoup plus graves que [son] bulletin de notes catastrophique"! dont il essaie de minimiser l'impact.



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Le Vilain Gredin
[Paris] : Gallimard jeunesse, 2010.
[24] p. : ill. en coul. ; 19 cm.
Réédition. Une collection qui reprend, dans un format poche accessible, des récits publiés dans un autre format chez le même éditeur afin de favoriser auprès de tous la lecture partagée. Sous ce titre: Lapinou rédige une lettre d'adieu qu'il laisse sur son oreiller pour annoncer à ses parents qu'il a rejoints, sur la décharge du Diable, une bande d'adolescents délinquants avec qui il multiplie les mauvais coups et mène une vie dissolue... Au terme de l'étalage des pires choses qu'il a commises (initiation, "piercing", teinture, consommation d'alcool, accidents de moto, blessures, etc.), Lapinou rassure ces derniers en leur avouant finalement n'être, en fait, qu'allé se réfugier chez ses grands-parents et vouloir leur démontrer, par cette fabulation, que "dans la vie, il y a des choses beaucoup plus graves que [son] bulletin de notes catastrophique"! dont il essaie de minimiser l'impact.



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.