Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
 

Réserver ce titre Ajouter à vos coups de coeur Ajouter au panier Retourner à la liste Nouvelle recherche
 
 
 

 
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles

 
     
 
Titre Je m'appelle pas Ben Laden! / textes de Bernard Chambaz ; illustrations de Barroux.
Auteur Chambaz, Bernard, 1949-
Éditeur [Voisins-le-Bretonneux] : Rue du monde, 2011.
Résultat Titre précédent Titre suivant  
 
Collection Histoire d'histoire : une histoire et des documents d'époque pour interroger l'histoire du monde
Histoire d'histoire.
Sujet français Ben Laden, Oussama, 1957-2011 -- Fiction.
Qaida (Organisation) -- Fiction.
Amitié -- Fiction.
Islam -- Fiction.
Attentats du 11 septembre 2001, États-Unis -- Fiction.
Intolérance -- Fiction.
États-Unis -- Histoire -- 21e siècle.
Collaboration Barroux, 1965-
Description 37 p. : ill. (principalement en coul.) ; 27 cm.
Note "Ce 11 septembre 2001 qui bouleversa le monde"--Couv.
Résumé Manhattan, New York. Alors que la guerre du Golfe fait rage au Moyen Orient, John, Nassir, Chen, Pedro et Barry, des écoliers qui, jusqu'alors, partageaient leurs activités quotidiennes et leurs jeux, assistent à l'attentat du 11 septembre 2001. L'horreur frappe jusque dans leurs foyers. L'oncle de Barry périt dans une des tours jumelles. Le climat est tendu et la peur d'autres attentats (lettres contaminées à l'anthrax) fait en sorte que John, le meilleur ami de Nassir, change d'établissement scolaire. Il ira dans une école privée Baptiste. L'Halloween est l'occasion de le retrouver, mais les parents de ce dernier lui interdisent de jouer avec Nassir parce qu'il est musulman. Ce régime de méfiance et d'intolérance se poursuit et se n'est que 10 ans plus tard, que le jeune arabe retrouvera ses amis, espérant pouvoir faire une certaine paix, puisque ses origines égyptiennes et ses convictions religieuses, comme il l'avait fait remarquer en temps de crise, ne font pas qu'il s'appelle Ben Laden, mais bien Nassir.
Critique Dans la lignée des albums de la collection, ce récit met en lumière l'impact des attentats du 11 septembre 2001 dans la vie d'un group d'écoliers aux origines et convictions religieuses diverses. Au texte se superposent de brèves explications historiques, accompagnées de photos d'époque. Des croquis stylisés et naïfs, esquissés sur fonds colorés accompagnant la narration, distancient le lecteur de la gravité des drames évoqués et peut permettre une certaine appropriation de ce triste pan de l'histoire américaine. À noter que le niveau du récit est assez poussé et qu'il contient des éléments bouleversants (des gens se jettent des immeubles, des bonbons et lettres empoisonnés peuvent être distribués, etc.). Il faudra veiller, selon le contexte et la maturité des enfants, à mettre en sourdine certains de ces éléments afin de ne pas inquiéter inutilement les plus impressionnables. L'objectif du récit veut insister sur le fait qu'on ne doit pas amalgamer le terrorisme islamiste à l'Islam et ses fidèles. [SDM]
Public cible E D.
ISBN 9782355041693 (rel.)
   
   
 
Bibliothèque Note Cote Statut
 SAINT-MICHEL - Jeunes - Premiers romans  COLL. FRANÇ.  CHA Ber je P  RETOUR 21-03-18
 
 
 
   
    Résultat Titre précédent Titre suivant

 
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.