Le portail officiel :Ville de MontréalAccueilMon dossierAideEnglish
Site Web du Réseau des bibliothèques publiques de MontréalCatalogue Nelligan : Bibliothèque de Saint-Michel
     
Limiter la recherche aux exemplaires disponibles
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page Ajouter à mes coups de coeur
Sujets français (1-2 de 2)
Accident nucléaire de Fukushima, Japon, 2011 -- Bandes dessinées.

1

Livre  
Daisy, lycéennes à Fukushima. 1
Rancon : Akata, 2014.
183 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Le 11 mars 2011, un énorme tremblement de terre ébranle le Japon, entraînant dans son sillage un tsunami dévastateur et l'explosion de trois des six réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Résultat: des milliers de foyers détruits, ainsi qu'une vingtaine de kilomètres-carrés de terres inhabitables et contaminées pour des décennies. Faut-il fuir la région ou, au contraire, participer à la reconstruction? Les avis divergent parmi les citoyens, qui ne savent plus où donner de la tête. D'autant plus que les avis des experts divergent sur les risques encourus pour leur santé, à court et à long terme, et que de nombreux préjugés sont véhiculés par les habitants des provinces voisines, qui n'osent plus fréquenter les femmes de la région ni même acheter les produits locaux, et ce, même s'ils voudraient bien faire preuve de solidarité. Scindé en deux tomes, ce manga propose de vivre la catastrophe de l'intérieur, à travers les destinées de quatre lycéennes (Fumi, Moé, Ayaka et Mayu), qui retournent à l'école pour la première fois après la tragédie. Or, il n'est pas simple de se projeter dans l'avenir tout en affrontant le rejet de leurs amoureux habitant Tokyo, la peur de voir les autorités leur mentir sur les menaces que constituent véritablement les radiations ou encore la faillite qui guette l'industrie agricole et touristique de leurs parents... [SDM]



Afficher la fiche complète

2

Livre  
Daisy, lycéennes à Fukushima. 2
Rancon : Akata, 2014.
169 p. : principalement des ill. ; 18 cm.
Le 11 mars 2011, un énorme tremblement de terre ébranle le Japon, entraînant dans son sillage un tsunami dévastateur et l'explosion de trois des six réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Résultat: des milliers de foyers détruits, ainsi qu'une vingtaine de kilomètres-carrés de terres inhabitables et contaminées pour des décennies. Faut-il fuir la région ou, au contraire, participer à la reconstruction? Les avis divergent parmi les citoyens, qui ne savent plus où donner de la tête. D'autant plus que les avis des experts divergent sur les risques encourus pour leur santé, à court et à long terme, et que de nombreux préjugés sont véhiculés par les habitants des provinces voisines, qui n'osent plus fréquenter les femmes de la région ni même acheter les produits locaux, et ce, même s'ils voudraient bien faire preuve de solidarité. Scindé en deux tomes, ce manga propose de vivre la catastrophe de l'intérieur, à travers les destinées de quatre lycéennes (Fumi, Moé, Ayaka et Mayu), qui retournent à l'école pour la première fois après la tragédie. Or, il n'est pas simple de se projeter dans l'avenir tout en affrontant le rejet de leurs amoureux habitant Tokyo, la peur de voir les autorités leur mentir sur les menaces que constituent véritablement les radiations ou encore la faillite qui guette l'industrie agricole et touristique de leurs parents... [SDM]



Afficher la fiche complète
Ajouter au panier, tous les titres sélectionnés Ajouter au panier, tous les titres de la page
Afficher les titres à partir du numéro :
 
  Crédit, bandeau Nelligan :
Roseline Granet, Monument à Émile Nelligan (2005).
Square Saint-Louis, arrondissement du Plateau-Mont-Royal, ©Ville de Montréal 2006.